Alliot-Marie & le Képi d’Annicette

Michèle ALLIOT-MARIE ministre de la Défense – Portail du Gouvernement – site du Premier ministre est venue commémorer à St Martin, la mémoire de David Gouard et Raphaël Clin, deux gendarmes décédés dans l’exercice de leur profession.

Le commandant Meuriot a terminé sa mission, Loic Baras un jeune capitaine prend la relève au commandement de la brigade de gendarmerie, avec une mission sur trois axes :

  • Contrôle routier

  • Délinquance des mineurs

  • Immigration

C’était une visite « technique » à laquelle la société civile n’était pas conviée. Le temps compté a été mis à la disposition des familles des militaires. Cependant qu’est-ce qui se raconte dans la société civile, après cette visite de la Ministre  ?

Dailyherald_1 Le Daily Herald utilise l’expression fallacieuse que Roger Masip dénonce contre un confrère         francophone de Guadeloupe.

« Highlight of the Defence Minister’s visit will be the unveiling of a plaque in commemoration of Major of the Gendarmerie Raphael Clin, who was killed by a speeding motorcyclist on Februrary 12.”

Cédric Annicette n’a tué personne. Il a été victime d’un accident de la route. Aujourd’hui il a un poumon perforé et une main abîmée. Il n’a pas le droit de quitter la Guadeloupe et doit pointer chaque semaine à la Gendarmerie. Si comme l’a prétendu à tord un journaliste du Monde « il ne portait pas de casque » lui aussi serait mort. Pour accompagner ce jeune chrétien dans la gestion psychologique de son accident il bénéficie de l’aide d’un médecin psychiatre, dont l’avis sur la personnalité de « ce criminel qui a tué le gendarme » sera intéressant à écouter en temps venu au Tribunal. D’ici là, il serait bon pour lui et les siens, qu’il puisse revenir dans sa famille et pointer chaque semaine à la gendarmerie de Marigot.

Diplome

J’ai demandé à son père, Porte-drapeau des anciens combattants ce qu’il aurait fait, en présence du Ministre pour dévoiler la plaque à la mémoire de Raphaël Clin.

Justin est de la classe 1961 . Il a fait les « opérations de sécurité et de maintien de l’ordre en Algérie ». Les St Martinois qui avaient vingt ans sous les Aurès, se comptent sur les doigts d’une seule main. Le Képi d’Annicette est unique sur l’île. C’est une pièce de Musée pour apprendre l’Histoire de la France à nos enfants…

20anssouslesaurs

« J’étais en caserne près de la gare d’Oran. On faisait des contrôles dans les voitures, pour les armes ou les munitions cachées. Eviter la guerre civile.  Je n’ai vu que deux ou trois morts. Mais il y a une chose que je n’ai pas oublié. Les algériens pour survivre, ramassaient ce qu’il y avait dans nos poubelles »

-« Alors Justin , qu’est-ce que tu aurais fait devant la plaque ? »

Kepi

Voici la réponse de ce citoyen exemplaire :

« Je suis un brave soldat qui a fait le maintien de l’ordre en Algérie. Fier de tenir le drapeau, car mon fils n’a pas tué le gendarme. Celui- ci est décédé suite aux blessures causées par un accident. Voilà ce que j’ai à dire à Michèle Alliot-Marie et aux gendarmes de Saint Martin »

Le Clin deuil du Destin n’était pas au Rendez-vous dans la cérémonie commémorative. Les forces régaliennes et la Société civile locale ont loupé un symbole d’apaisement. 

Justinannicette_2

Print Friendly, PDF & Email

2 thoughts on “Alliot-Marie & le Képi d’Annicette

  1. Herrji

    MAM : Mission d’Apaisement de la Maréchaussée ?
    MAM semble n’être venue à St-Martin que pour remonter le moral de ses troupes et de leurs familles, traumatisées par les 2 morts de gendarmes, dans des accidents de la route stupides et malheureux, dans l’exercice de leur fonction.
    Malgré sa visite-éclair sur St-Martin, Mme la Ministre de la Défense aurait peut-être pu trouver une minute ou quelques mots pour commémorer aussi le souvenir des saint-martinois morts pour la défense de la France ?
    Ce geste aurait certainement été apprécié par la population et par l’association locale des anciens combattants, dont Justin Annicette est le fidèle porte-drapeau.

    Reply
  2. Roro

    Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes saint-martinois…qui reçoit décidément beaucoup de Ministres …

    Vive le fric planqué et les rapides gros bénefs ! Merci pour la défisc qui profite aux p’tits coquins et copains de la bande à Pons (Pilate ?) , Paul, Girardin et consorts !
    Bravo pour les juteuses retombées par tourisme du bronze-cul, du sexe et des trafics en tout genre interposés!
    Vive l’immigration clandestine fournisseuse d’une « vraie » répartition de la pauvreté « relative » grâce au travail au black qui satisfait le plus grand nombre !
    Bravissimo pour les futurs nouveaux statuts d’une « répu bananière » …sans réel autre projet qu’un urbanisme destructeur d’environnement et fossoyeur de relations humaines autrefois de meilleure qualité !
    Vive la Friendly Island sans foi (sauf pour les pauvres d’esprit et quelques autres nègres bossales) ni loi, mais conforme à celle d’une sorte de Far West où l’incivisme et la corruption servent de ferment à ce quotidien suintant une « vraie » bonne conscience tropicalisée!
    Hourra pour la bonne gestion de l’actuelle équipe en place, qui épinglée par la cour régionale des comptes et mise sous tutelle préfectorale depuis nanni-nannan, vient d’être une fois de plus réhabilitée et excusée de sa brillante faillite, …arrivée « à l’insu de son plein gré » puisque liée « uniquement » à l’expansion incontrôlable de la consommation et du coût de l’eau !

    Alors à quoi cela servirait-il de s’inquiéter de la bonne maîtrise du service de l’eau, structuré ou non en une régie locale ? A quoi bon chercher des solutions propres et peu onéreuses, comme par exemple la réhabilitation des citernes d’entant ? Pourquoi n’en équiperait-on pas au moins obligatoirement tous les bâtiments administratifs et publics ainsi que les hôtels, qui par leurs hectomètres carrés de toitures permettraient pourtant de réaliser d’appréciables réserves d’eau de pluie, dont l’usage à des fins domestiques n’est plus à démontrer ?

    Le képi de Justin retrouverait alors sans doute un usage moins glorieux mais combien plus utile à la collectivité en devenant le couvre-chef d’un « vrai » employé d’une « vraie » régie des eaux récupérée par la nouvelle COM, pouvant en outre assurer à moindre frais et en cas de pénurie accidentelle, une « vraie » redistribution aux plus démunis. Cette eau ainsi recueillie, gérée avec parcimonie et mesure ne constituerait-elle pas un bel élément fédérateur dans cette société sans réels repères communs autre que l’argent facile ?

    Ou bien vaudra-t-il mieux attendre une nouvelle prochaine rentrée qui serait retardée par manque d’eau ? Mais peut-être est-il plus noble de revendiquer la reconnaissance du british des F.W.I comme langue régionale enseignée à nos élèves, plutôt que de prévoir l’approvisionnement régulier en eau de leur lieu de vie scolaire ?

    Mais d’ici-là pour occuper ces nombreux oisifs parfois titulaires d’un bac (à eau), on aura peut-être installé à la place d’une « régie des eaux », sous les conseils avisés de quelques ministres ou préfets de passage et avec l’approbation de quelques élus opportunistes, de nouvelles structures telles ces « régies de quartier » avec comme encadrement quelques fumeurs de moquette déguisés en éducateurs…
    On pourra toujours essayer d’y former à une citoyenneté de circonstance des gugusses qui devront boucher les nids de poules sur des routes toujours plus encombrées de 4×4 pollueurs, au lieu d’escagasser des poulets bleus ou de zigouiller des pauvres poulettes qui, entre deux pétards, rêvaient un peu trop d’exotisme à deux balles …

    Au fait, c’est pour quand la prochaine facture d’eau ? Et qui est-ce qui paye ?

    Roro

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *