One thought on “Henri Cartier-Bresson

  1. Jean-Michel Pollyn

    Cet immense photographe comme le poète est « le gardien des métamorphoses ». Peut-être que la seule grandeur de l’espèce humaine est de capter l’essentiel de l’instant dans le regard d’une émotion. La plus haute raison de ne pas désespérer de tout tiendrait dans une fraction de seconde. Un regard intime figé sur « le calme des dieux ».
    Et une pensée humaine qui annoncerait l’éclat d’un sourire d’enfant…

    Un Quartier de songe.

    Jean-Michel

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *