Et Dieu créa la femme

botticelli.1175737556.jpg

abril-.jpg

 

3 Mn 13 nine-by-nine.1.mp3

Sexy fruit

Sexy fruit

 

 

EN AVRIL NE TE DÉCOUVRE PAS D’UN FIL

Gabrielle d'Estrée

Gabrielle d’Estrée

 abril.1175734943.jpg

 Il te fallait glaner ton souper dans nos fanges

 Et vendre le parfum de tes charmes étranges

abril-3.1175734994.jpg

Tes grands yeux de velours sont plus noirs que ta chair

Aux pays chauds et bleus où ton Dieu t’a fait naître

 baudelaire-ferre.1176082532.jpg

Sur  proposition de Jean-Michel P.

Baudelaire & Léo Ferré

A une Malabaraise « 

http://fr.jabiru-blog.info/wp-content/uploads/2007/04/a-une-malabaraise.1175779297.mp3

Tes pieds sont aussi fins que tes mains, et ta hanche

Est large à faire envie à la plus belle blanche;

A l’artiste pensif ton corps est doux et cher;

Tes grands yeux de velours sont plus noirs que ta chair.

Aux pays chauds et bleus où ton Dieu t’a fait naître,

Ta tâche est d’allumer la pipe de ton maître,

De pourvoir les flacons d’eaux fraîches et d’odeurs,

De chasser loin du lit les moustiques rodeurs,

Et, dès que le matin fait chanter les platanes,

D’acheter au bazar ananas et banania.

 ya-bon.1176046037.jpg

Tout le jour, où tu veux, tu mènes tes pieds nus,

Et fredonnes tout bas de vieux airs inconnus;

Et quand descend le soir au manteau d’écarlate,

Tu poses doucement ton corps sur une natte,

Où tes rêves flottants sont pleins de colibris,

Et toujours, comme toi, gracieux et fleuris.

Pourquoi, l’heureuse enfant, veux-tu voir notre France,

 Ce pays trop peuplé que fauche la souffrance,

Et, confiant ta vie aux bras forts des marins,

Faire de grands adieux à tes chers tamarins ?

Toi, vêtue à moitié de mousselines frêles,

Frissonante là-bas sous la neige et les grêles,

Comme tu pleurerais tes loisirs doux et francs,

Si, le corset brutal emprisonnant tes flancs,

Il te fallait glaner ton souper dans nos fanges

Et vendre le parfum de tes charmes étranges,

 L’oeil pensif, et suivant, dans nos sales brouillards,

Des cocotiers absents les fantômes épars

 Baudelaire et les beautés noires 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

13 thoughts on “Et Dieu créa la femme

  1. Piggy la cochonne

    Encore un bel exemple de la raie-publique con-fée-des raies !!!

    Tu devrais te mettre à poil plus souvent Jabiroute-en-rut, au moins… à parité, asshole !!! Tes 15 cm de palpitations violacées, ruisselantes et satisfaites du devoir à-con-plis ! Ruisselante et baveuse comme la chatte de ta mère ! Ton petit trou du cul en gros plan, multiplié avec Photoshop pour nous suggérer ta Voie Lactée !
    Tu vas faire exploser la côte de ton lectorat féminin, c’est clair !!!

    Rantanplan !!!!
    Déjà que les Femmes existent si peu à Saint-Martin !!
    Des mamans, oui, des putes, oui, des femmes qui se prennent pour des hommes, oui !!! Surtout pas des Femmes, hein ?

    Franchement, est-ce que tu crois vraiment que tu contribues à une action citoyenne en encourageant tous les gros cons de machos ?

    La raie-unification de l’île ?
    Du cul du cul du cul ?

    C’est lamentable…

    Reply
  2. Piggy la cochonne

    Ben non, j’ai pas fini.
    C’est bien le même Jabiru, le soi-disant connaisseur des sciences humaines ?
    C’est bien le même Jabiru, qui se pâme comme une jouvencelle devant la sainte sapience de Don Cornelius ?
    C’est bien le même Jabiru, qui fait le beau avec l’histoire de la Marquise des Anges ?
    Et qui rentre à la maison, tout ému, avant de se rasséréner devant des photos de belles salopes bien chaudasses, qu’il caresse amoureusement dans le sens du poil ?

    Fais moi le coup de libertin qui aime les femmes, comme Brassens !
    Mais ce que tu oublies d’avance, c’est que la société de Saint-Georges n’était pas la tienne ! Lui a libéré les femmes ! Toi, tu les enchaînes avec ces images débiles !
    L’homme qui avait des couilles, toi ?
    Tu ne seras crédible que que tu nous auras montré ton service trois-pièces (avec et sans re-touches, je suis fair-play) autant de fois que tu as complaisamment montré toutes ces belles filles !

    Viens encore faire le beau avec toutes tes soi-disant humanités affinitaires !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Tu es un innocent aux mains pleines… et ça colle !Tu t’englues ! Tu t’auto-hypnotise ! Rhââa Lovely, je m’aime comme je suis !!!

    Reprends tes bouquins si lourds de vérités humanistes, t’as du boulot et ça te fera de la muscu !(je te dis ça, parce que c’est plus beau quand c’est musclé un con à poil.)

    Alors quoi ? demain, t’enlèves le haut ? Après-demain, t’enlèves le bas ? Et « le jouir d’après », tu te mets trois doigts dans le cul ????

    ARRRRGGGGHHHHHHHHH !!!!!!!!

    Aux plaisirs… (n’oublie jamais qu’on baise à deux… et plus si affinités perverses, hein, ma gueule ?)

    Reply
  3. Jorisse

    Le contenu de ce post signé  » Jorisse » est supprimé car son auteur a mentionné une adresse E mail non valide.

    Sur l’agora électronique de l’oiseau des îles, par respect du principe de Tolérance : les corbeaux anonymes n’y peuvent croasser leurs insultes.

    Reply
  4. Jab Post author

    @ Piggy

    J’ai  grand plaisir à accueillir ta charge protestataire. Ton argument principal que je reçois « Nine by nine »  est le suivant :  « Tu enchaînes les femmes avec tes images débiles »

    1°) – Mes images et montages peuvent t’apparaitre débiles . Je dois te con-fesser ma vérité: c’est  parcequ’elles me plaisent pour leur charge esthétique et sémantique, queue ces photos sont mises en ligne, entourées de toiles célèbres illustrant le propos  » Dieu créa la femme ».

    2°) – Sur le fait que je devrais exhiber mes parties génitales, plus tes propos sur la chatte baveuse de ma mère, il faut que tu saches que Mamy Framboise, dont j’ai causé dans « Mes bijoux de famille » a été veuve à 39 ans , non rémariée elle a  aujourd’hui 84 ans. Malgré tes excellents jeux d’entre mots, je trouve ces propos puérils et vulgaires.

    3°) Tu demandes également : « Franchement, est-ce que tu crois vraiment que tu contribues à une action citoyenne en encourageant tous les gros cons de machos ?  »
    Franchement Piggy , si tu prends le temps de lire ma rubrique « Cristina Psaume 91 » tu trouveras ma réponse à ta question.

    Mais tu as parfaitement raison: il y a d’autres images de la femme  à montrer que sous un angle érotique. Je vais tenir compte de ta  suggestion pour illustrer la « Femme active ».

    Jab

    Reply
  5. Jean-Michel

    « Tes pieds sont aussi fins que tes mains, et ta hanche
    Est large à faire envie à la plus belle blanche;
    A l’artiste pensif ton corps est doux et cher;
    Tes grands yeux de velours sont plus noirs que ta chair. »

    Extrait de « A une malabaraise » de Charles Baudelaire

    Ce texte sublime est intégralement chanté par Léo Ferré avec une musique parfaite.

    Le politiquement correct pue le ressentiment malsain de la mort du désir. Oui, la vulve d’une femme est « l’origine du monde » selon un peintre célèbre qui fut chassé par la bonne conscience bourgeoise du XIXème siècle comme un pestiféré. Qu’importe, les femmes nous font découvrir l’infini et le désir fou n’exclut jamais, bien au contraire, le respect de leur identité.

    Merci Jab.

    Jean-Michel

    Reply
  6. Piggy la cochonne

    Petit sauvageon,
    puisque te voilà revenu d’humeur raisonnable, laisse moi te dire que c’est justement parce que j’ai lu et apprécié Aux Bords d’Elles et Bijoux de Famille que je me suis permis ces coups lâches et bas : EN UN MOT POUR TE FAIRE COMPRENDRE que tu devrais traiter toutes les femmes comme ta douce et Sainte-Maman.
    Ces jeunes filles sont ou seront elles aussi des mamans, mais les statistiques nous laissent présager qu’elles n’auront pas la chance d’atteindre l’âge vénérable de ta tendre et douce môman.
    Y as-tu pensé, fripon que tu es !!!???
    Je maintiens que si tu continues à publier ce type de photos débiles, tu accroches et fidélises (sic) le chaland dans sa version beauf et macho !!!
    Et constate bien que ce type de racolage n’est pas passif… Il est bien plus actif que tes rares articles anti-machos…
    Alors mets-aussi des mecs à poil, façon calendrier débile et crypto-gay de rugbymen narcissiques, à parité (faut bien voir les paires)…

    Con-cul-pissant que tu es !!!

    Plus d’éthique et moins d’esthétique (penses-y avant de poster petit sauvageon proto-lubrique !)

    Ne m’oblige pas à ressortir ma pelle de loutre des mers dévoreuse de poissons crus.

    Je n’ai pas plus envie de me priver de Jabiru que des yaourts nature après l’extase !

    Reply
  7. Piggy la cochonne

    @ le schpountz : joli sens de l’observation. « Tout condamné à mort aura la tête tranchée ». Les montages ne me défrisent guère ce que tu sais. C’est très réussi.
    Mais il y a deux photos bien gênantes à la une. La première renvoie au post suivant : la réunification. La seconde est assez « puérile et vulgaire »…
    Qu’il y ait un lieu dans le Blog pour les amateurs ne me dérange aucunement Fernand. Voilà ce que souhaite, Herr Jabiru !!!! (Surtout que depuis, ça me la coupe, si j’ose dire : je n’ai toujours pas pu lire l’article suivant… qui m’intéressait !!!!!

    @Jeam-Michel : c’est en baissant les yeux et en détournant le regard que je m’adresse à vous : je viens de relire mes deux premières réactions, et je suis horrifiée de voir que je suis atteinte par la psychofrigidité du « politiquement correct ».
    Vos réactions sont bien souvent si atrocement dérangeantes pour Jabiru. Je me mets parfois à sa place. Il ne doit pas en dormir de la nuit, serrant les fesses, comme sous l’effet d’une prémonition étrange.
    Honteusement bourrée, de remords, et secouée, par des spasmes convulsifs qui durent depuis 6 minutes.
    Pardon Jean-Michel et merci encore pour votre clairvoyance intransigeante.

    @ Jabiru : je m’en fous des femmes actives (ou passives…), je parle des femmes tout court (pas renvoyées à un rôle de mère ou de chaudasse…)
    Si c’est pour faire des pubs Narta… je m’en passe…
    La femme vue comme tu verrais ta soeur… pas un objet (ni même un objet idéalisé, comme maman) …
    Enfin, si je me trompe, demande son avis à Don Cornélius… et fais-moi tout savoir tout bientôt… Là, je bloque.

    Reply
  8. Piggy la cochonne

    Et bien tanpix …

    je ne vois plus que le boycott (en plus, la mise en page avec toutes ces photos me bouffe la … RAM)…

    Dommage…

    ==============================

     RÉPONSE @ la Cochonne

    Chère Peggy,

    Comment afficher son Respect et sa Tolérance, sans tenir compte de l’intervention insistante d’une âme sensible,  dont l’humour  des formules s’accompagne d’une revendication précise : le respect de l’image de la femme ? ( le pouah  des photos)

    J’ai donc supprimé celle de la caresse dont je n’ignorais ni la force provocatrice de l’écume des vagues, ni son aptitude subséquente et subliminatoire à mettre la queue des beaufs en  sautoir.

    Chez le cochon qui sommeille au fion du beauf – tu es bien plaçée pour le savoir- la queue fait tire-bouchon quand Big Pig est goulu.

    Ce serait dommageable pour la réputation de ce Big Blog,  de laissé franchir la porte d’un  girlcoït solitaire, sans lui dire qu’une  » Tribune libre » est ouverte à l’exhibitionnisme  des langues bien pendues.

    L’ANTI-MACHISME vu par une femme serait une bonne contribution. Le lèche-vitrine d’une cochonne ayant du style serait un bon échalandage pour des blogs trotteurs assidus, qui n’ont pas tous la plume dans l’cul  !

    Respect,Tolérance & Fraternity

    JABIRU

    PS : Si tu RAM, rajoutes toi une barrette de mémoire dans l’PC

    Reply
  9. Piggy la cochonne

    Ah, tu me laisses seulement à moitié satisfaite, sacripan ! Coquin de sort (clin d’oeil au Schounptz) !
    Il y en a encore une (la première qui m’a fait bondir hors de ma voluptueuse auge…).
    Tu sais, celle qui fait écho à la raie-unification raie-publique-haine ???
    Si t’enlèves celle-ci (sur le mode affichage Garaudy, tu sais, celui qui tient ses promesses), je te la ferai ta diatribe anti-macho !

    Promis, foie de Piggy…

    Reply
  10. Jab Post author

    Ok Piggy !

    Reçu Nine by Nine.

    Toi l’amie Danku schone, la grosse cochonne à moitié satisfaite qui  r’demande encor’ un petit coup d’ cizeau d’ zcensure.

    Tu ne sais pas que j’ai déjà ein Kaporal Herr Webmazter du Monde.Fr au cul, qui n’aime pas la zigounette de mon petit-fiz devant la Joconde. Alors, si une Blog Trotteuse se met  aussi à me Blog croquer les mises en page le jour de Pâques. Faudrait pas me prendre pour une cloche.

    Piggy ma cochonne, merzi beau cul pour ta promesse d’écrire anti-macho.
    J’ai repéré ton manège pour attirer le client.
    Ton clin d’oeil au SchPountz ! le  P… est mal plaçé et kazymant un pronom sable, sauf en éther nuant :
    -« Schounptz »
    – à tes souhaits, grande folle !

    Le mec s’appelle Schpountz et nous cause de la mère Ubu sur un blog du meilleur des Mondes. Il est très drôle.

    Suite à ta commande type affichage Garaudy, j’ai caché le cul d’la pute en lui collant d’la pub aux fesses. J’adore lécher de la poudre  Banania sur mes tartines beurrées. Du côté de Philipsburg, un  notaire sympathique utilise du Van Houten … De l’autre côté j’préfère sucer avec de la mangue fraîche.

    Dans la proésie soixante-huitarde de Dijon qui montait au nez, j’avais dix-huit ans et  disais :  » Quand le capitalisme est menacé, il rend la femme érotique ». A sa façon, Voltaire lui-même osait :  » Chassez l’infâme  » …

    Des pistes  de réflexions pour ta diarrhée anti-mecs qui sera mise en ligne dès livraison, foi de Jah Bi.

    Y’a Bon

    Jah Bi Bania

    Reply
  11. JM

    Il y a plus de cinquante ans déjà …

    Si Léopold Senghor disait : « J’ai rêvé d’un monde de soleil dans la fraternité de mes frères aux yeux bleus », il fulmina aussi contre les affiches des « nègres Banania » collées sur les murs de Paris !
    Et s’il aimait à croire que seule la poésie était capable d’exprimer la beauté tragique de la Négritude, il affirma tout autant : « Je déchirerai les rires Banania sur tous les murs de France. Nous sommes rassasiés jusqu’à la nausée de bonnes paroles de sympathie méprisantes »

    A méditer certainement …
    JM

    Reply
  12. Piggy the female pig

    Désolé, le schpountz, je nettoyais mon clavier et le coup du p est parti à retardement…
    Bien vu Jean-Michel (mais sur ce coup, j’aurais l’air maline de me plaindre…) et ça me donne une idée sur les « clichés » en général…
    Merci Jahb, je vais ENFIN pouvoir lire l’article sur la réunification.

    @Jahb : tiens, tiens, tu n’as pas remarqué ma négation de Giraudy l’afiicheur racoleur ???

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *