Femmes savantes

Lycée de Marigot 1ère S  

Certains d’entre-vous se souviennent  des louanges que j’avais  porté au crédit de Marjorie, une jeune haïtienne, élève en section S au lycée de Marigot, élue  Miss Citronnelle St Martin.

Je la rencontre parfois  à la bibliothèque municipale qui est équipée de six postes  d’accès gratuit à Internet.

 

femmes-et-science.1177605387.jpg

Un jour elle m’a dit qu’elle préparait un exposé sur  » Les femmes savantes » avec deux autres élèves, en accord avec Monsieur Clotaire et Madame Hadef respectivement prof. en science et histoire géo ( si ma mémoire est bonne). 

Elle me présente  Mlles Molière et Reyes. J’explique à ladite Molière qui est haïtienne, pourquoi son exposé sur « les femmes savantes » est prédestiné, puis j’indique comment je comprenais leur sujet: la place de la femme dans l’évolution historique , la division des rôles entre les sexes, l’éducation des filles, l’exemple de Marie Curie. Ensuite, elles ont fait elles-mêmes Gogol Research.

Curie

Marie Curie

   C’est réjouissant sur une île confetti de pouvoir constater que malgré notre isolement à 8 000 km de la France, la liaison Internet de la bibliothèque municipale de Marigot, peut offrir un complément d’information pour la réalisation d’un exposé, dès lors que l’aptitude à formaliser la recherche est acquise.

J’imagine ce que sera l’apport, pour la progression du savoir de mon petit-fils, lorsque les vidéo conférences éducatives seront disponibles sur le Oueb.

A la fin de leurs recherches, elles ont demandé avec courtoisie de pouvoir utiliser mon blog pour projeter en classe quelques images le vendredi 27 Avril. J’ai trouvé l’idée originale.  

A toutes fins utiles, je porte ci-dessous les liens  qu’elles ont repéré  dans leurs recherches, ainsi que quelques lignes de  la prose de  Fabienne Molière , née  en l’An 186 de l’indépendance de la première République noire. Un pays  francophone qui à  placé notre bonnet jacobin à la cime du palmier Tropical. 

1-ere-s.1177606142.jpg

 » S’il y a peu de filles qui s’orientent vers des études scientifiques, cela tient à ce qu’elles seraient peu aptes pour de telles études : c’est le préjugé.  

On peu aussi envisager que s’il y a peu de filles dans ces sections c’est parce que nous donnons aux filles une image d’elles-mêmes et une image des sciences qui les dirigent automatiquement vers d’autres voies.  L’image générale de la femme, si elle n’est plus aujourd’hui celle qui a prévalu pendant des siècles (bonne femme ménagère) n’en est pas moins très décalée  par rapport à celle des sciences. 

Pourtant les statistiques montrent que l’activité professionnelle de la mère a une influence positive sur la réussite des enfants. ( Prenons l’exemple de marie curie sa fille Irène a suivit les traces de sa mère et comme celle-ci Irène a gagné le prix Nobel de la physique avec son mari ).

On a forgé au cours des siècles pour diverses raisons une image de la femme incompatible avec les sciences, cette image par de nombreux médias s’impose aux filles elles- mêmes et par conséquent elles sont peu nombreuses à se diriger vers les sciences. 

Cette domination a pour genèse le fait que la société a un stéréotype attribué aux femmes c’est-à-dire une femme qui reste à la maison et s’occupe de ses enfants.

D’ailleurs c’est ce qui provoque ce dégoût de la société (du mariage) au 17è siècle cité dans Les femmes savantes de Molière. «     

Les femmes prix nobel

 Liste de femmes scientifiques – Wikipédia   

 

 Les Femmes savantes- Molière – Wikipédia

 

Claudie Haigineré

 

grace-hopper.1177611945.jpg

 

salle-internet.1177620316.jpg

mileva-maric.1177612058.jpg

 

Conférence de Françoise Combes, astro-physicienne

Le défi de la matière noire dans l’Univers 

Print Friendly, PDF & Email

One thought on “Femmes savantes

  1. Jean-michel

    En présent à la belle jeunesse haïtienne de Saint Martin et du monde entier ces quelques mots de l’ami Louis Aragon :

    « Un jour, pourtant, un jour viendra couleur d’orange,
    Un jour de palme, un jour de feuillages au front,
    Un jour d’épaule nue, où les gens s’aimeront,
    Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche »

    Et demain Haïti reposera sur la parole d’une Femme…

    Amicalement.

    Jean-Michel

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *