Alzheimer

Aujourd’hui c’est Vendredi 13 …

… ce qui arrive chaque fois que le 1er jour du mois tombe un Dimanche

En France parmi les + 75 ans,  18%  ont la maladie d’Alzheimer. 800.000 têtes de pipes gagas , rythme annuel  + 15 000 cas.

QUAND TU FUMES TU RISQUES PAS D’AVOIR LA MALADIE D’ALZHEIMER. 

LE COW-BOY A PRIS TES BRONCHES AU LASSO,  TUMEUR AVANT …

coin-fumeur.1176672171.jpg

AU FAIT, TU TE SOUVIENS DU PRÉNOM D’ALZHEIMER ?

NON ?   ET BIEN ÇA A COMMENCÉ …

heil-zheimer.1176672204.jpg

Aloïs Hitler  ~  Adolphe Alzheimer 

J’ai la mémoire qui flanche, je suis complètement naze.

De quelle couleur étaient ses yeux, étaient-ils verts de gris ?

heineken.1184511007.jpg

sur ce Great Dictator : L’ Edelweiss, la Suisse, la Shoah

moustaches.1184878152.jpg

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

3 thoughts on “Alzheimer

  1. totem

    La première photo, c’est un montage ou le plafond est-il réellement peint? en tout cas ça en jette un max dans la nique à la mort !

    Reply
  2. Fuschia

    Hé,mister Oukoi,
    T’aurai pas un peu forcé sur la fumette ou quoi ?
    En tous les cas , nous les p’tits belges on n’est pas encore atteinds d’heilzemer, on se rince les neurones à la vraie Bière et on n’est pas près de t’oublier !
    Sur ce, bon week-end et à lundi.
    Respect
    Fuschia .

    ====================

    @ve jeune fleur belge

    Le personnage des tyrans est  fascinant. Chaplin à qui Hitler avait pris les moustaches.

    L’humour juif avec  matzos et étoile jaune. Pas besoin de Ganja pour imaginer des copier-coller. Et  rien qu’une bière fraîche me fait dégueuler.

    La seconde image  » Ein Volk, ein Reich Heineken » est dédié à mon ami Manfred, né  pendant la guerre après le passage d’un brave soldat de la Wechmacht  dans le lit d’une belle Lorraine.

    Fraternity – Jabi

    Reply
  3. Jean-Michel

    Je sais que l’Esprit n’est pas nos seules connections neurologiques. Je sais que mon grand-père déconnecté depuis si longtemps vit encore dans ma tête. Je sais que le Tout-Puissant ne faiblit jamais du bulbe. Je sais que notre condition biologique est bien fragile. Je sais que le verbe savoir ne sait rien. Et je sais que j’ai peur, tellement, de ne pas remarquer, dans sa beauté infinie, la nuit qui marche dans l’Azur…

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *