Vive le Québec libre !

jacobin-noir.1185284872.jpg

Le Canada, De Gaulle et Michaëlle Jean 

charles-de-gaulle-1.1185242965.jpgIl y a 40 ans, le 24 juillet 1967, au cours d’une visite   au Québec, le général de Gaulle lance à la foule de Montréal médusée et ravie : «Vive le Québec libre !» Un encouragement spectaculaire aux revendications indépendantistes .

Pour le Baby Boomer  Il fut une fois Mai 68. Pour un français républicain  la stature internationale du Général De Gaulle, c’est  pas du pétage de bretelles. J’ose  sur ce blog un improbable  Kennedy, De Gaulle et moi .

[youtube]9IMIPKk3VDY[/youtube]

Culture et identité, le  français souchien qui m’habite ne peut nier l’attirance envers ses cousins francophones, voix de la France en Amérique. Ils résistent mieux que dans l’hexagone aux anglicismes . Pas de shopping, on magasine.  Felix Leclerc, Gilles Vigneaux, Robert Charlebois Quand les hommes vivront d’amour    un grand plaisir à partager la parlure avec les canadiens qui piquent  tangeante tropicale et hivernale sur le French Side de St Martin, comme les baleines à bosse descendues droit du Labrador…

Il est utile aujourd’hui de pointer du doigt le nom de Michaëlle JeanGouverneure générale du Canada qui nous donne une leçon assimilatrice . 

 

michaelle-jean.1185236470.jpg

 

À ce poste d’importance est nommée une immigrée haïtienne née à Port au Prince le 6 Septembre 1957, elle vit au Québec depuis l’âge de 11 ans. Arrivée en 1968 dans l’année qui suivait le fameux  » Vive le Québec Libre » .  Pays d’immigration, le Canada a donc un chef d’État venant d’Outre-mer. C’est une descendante d’esclave, née à Haïti, qui exerce  la fonction de gouverneure générale du Canada.

Michaëlle Jean a été nommée à ce poste il y a deux ans, le 4 août 2oo5 par Paul Martin, Premier ministre canadien.  Le gouverneur général est la plus ancienne institution publique du Canada. Elle existe depuis 1608. Le Canada est une monarchie parlementaire : les Canadiens reconnaissent la reine d’Angleterre comme chef d’État, et ses fonctions sont exercées par le gouverneur général. 

Agée de 50 ans, Michaëlle Jean est issue d’une famille de réfugiés qui ont dû fuir leur pays à cause de la dictature des Duvallier en 1968. Après son baccalauréat passé à Montréal, elle obtient une maîtrise en littérature comparée (italienne et hispanique) à l’Université de Montréal où elle enseigne à la faculté d’études italiennes  de 1984 à 86.

En parallèle, elle travaille, de 1979 à 87 auprès des maisons d’hébergement et de transition pour femmes victimes de violences conjugales au Québec. Elle est aussi impliquée dans des organismes d’aide aux femmes et aux familles immigrantes, puis à Emploi et Immigration Canada et au Conseil des Communautés culturelles du Québec. Elle travaille ensuite à Radio Canada pendant une dizaine d’années, puis à CBC-Newsworld en 1999. En 2oo1, elle présente le journal télévisé, puis trois ans plus tard, elle produit et anime sa propre émission d’entretiens “Michaëlle”. Une émission diffusée sur la télévision publique francophone canadienne.

briser-les-solitudes.1185284140.jpg« Je ne m’attendais pas à ce que le destin frappe de cette façon-là à ma porte »  expliquait Michaëlle Jean au moment de sa nomination.  « Durant toutes ces années où j’ai œuvré comme journaliste et animatrice, sur les différentes chaînes de notre télévision publique, j’ai vu les préjugés reculer et les mentalités évoluer. Fini le temps où l’on osait penser et dire qu’une personne de race noire n’avait aucune crédibilité en information aux yeux du public. Il faut continuer d’avancer. Et c’est dans cet état d’esprit que j’acquiesce à la proposition qui m’est faite et que j’entends exercer le rôle de gouverneur générale« .

Le président de la Ligue des Noirs du Québec, Dan Philip, affirme que « c’est très important pour nous, elle devient quand même chef d’État. Ça donne de l’espoir aux gens de la communauté noire, mais aussi à l’ensemble de la société québécoise pour montrer qu’on peut aller loin« .

 

[youtube]OOfQSHDFAic[/youtube] 

 

Son oncle, l’écrivain haïtien René Depestre ( prix Renaudot 1988 pour Hadriana dans tous mes rêves) écrit dans une lettre ouverte sur ce sujet :  « Dans un monde hérissé d’incertitudes, la désignation d’une femme, journaliste d’origine haïtienne, à ce poste honorifique considérable est un fait culturel de civilisation qui honore le Canada (…) un signe fort, exaltant, étincelant. La promotion extraordinaire d’une femme émigrée de la première génération, fille d’une infirmière originaire d’Haïti, incarne avec éclat la réussite de l’intégration à la canadienne »

A St Martin , donnons plus de responsabilités civiques à la communauté haïtienne. Depuis trois ans l’association des haïtiens qui représente un quart de la population n’a reçu aucune aide ni subvention pour aider son secrétariat !  L’émancipation citoyenne de la communauté des jacobins noirs en diaspora. Les membres du Conseil exécutif antillais du Territoire de St Martin,  apprécient-ils  la portée historique du geste de Paul Martin au Canada ? 

 

 

Jacobin noir

Toussaint Louverture, connais-pas !

 

 Vote haïtien       Carnaval des Jacobins noirs

 

« L’idée du passé ne prend un sens et ne constitue une valeur

que pour l’homme qui se trouve en soi-même une passion de l’avenir”

Paul Valéry

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

3 thoughts on “Vive le Québec libre !

  1. jean-Michel

    Vous m’avez donné un frisson de l’Histoire, Merci encore M’Jab, pour témoigner de cette réalité de l’Autre comme s’il pouvait y avoir une Arabe ministre de la Justice en France!

    Reply
  2. JM

    Elections, carrières, titres et nominations …

    Gaston Monnerville (1897-1991), après avoir siégé comme membre de l’Assemblée Consultative Provisoire, de la première puis de la seconde Assemblée Nationale Constituante, fut constamment réélu depuis 1947, Président de la Haute Assemblée. Jusqu’à son refus de se représenter en septembre 1968, ce petit-fils d’esclave remplit ainsi pendant 21 ans la fonction de second personnage de l’Etat français. A ce titre il pouvait en effet devenir Président de la République intérimaire en cas de vacance exceptionnelle du pouvoir.

    Excellent orateur et non moins brillant juriste, il fut nommé par son successeur membre du Conseil Constitutionnel et finit sa carrière d’homme public à l’âge de 86 ans.
    Interrogé à propos de sa carrière, Gaston Monnerville aimait à rappeler que  » Le fils d’Outre-mer que je suis doit tout à la République. C’est elle qui, dans ma Guyane natale, est venue m’apporter la dignité et la culture. C’est elle qui m’a tout appris et qui a fait de moi ce que je suis »…

    De même concernant son opposition à certains articles de cette Constitution si chère à De gaulle, il préférait souligner que « Tous les mouvements de liberté et de démocratie, à travers les temps et les pays, revêtent la même forme : l’instauration ou le respect de la loi ».

    Reply
  3. Mackenson

    salut, merci d’avoir pensé à mon cher pays Haïti, j’aime bien tes articles et je vous souhaites bonne continuation, en passant je laisse le lien vers mon blog.

    @ +

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *