YAMORE ~Salif Keita & Cesaria Evora

cesaria-evora.1169786676.jpg

DEUX GRANDES VOIX D'AFRIQUE  

Face à l’hégemonie culturelle américaine qui menace la planète par le nivellement du Rock, du Rap et du Frick =   » in Gold we trust  » …

cesaria-evora.1169786676.jpg.. l’Afrique, c’est-à-dire le Rythme et la Lumière.La Spiritualité, représentée par Salif Keita descendant des empereurs mandingues du Mali, et Cesaria Evora, fille de la culture lusitano-africaine des îles du Cap Vert.

La voix de Salif Keita plus féminine que la tessiture de Cesaria Evora; le métissage des langues  » je t’aime mi Yamore » et l’acoustique des instruments traditionnels qui nous préserve des sons électroniques automatiques. La magie  reste intacte.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

3 thoughts on “YAMORE ~Salif Keita & Cesaria Evora

  1. Annie-Claude

    Merci pour m’avoir fait venir par ici.
    Tu prêches une convaincue ! si tu savais comme je me régale ici à Tahiti. Question danse et musique traditionnelles, et non électroniques, il y a ici ce qu’il faut, pour qui sait écouter et voir.
    Ambiguité à signaler, les musiciens ici sont toujours en attente des sous qui leur permettraient d’enregistrer et diffuser dans de meilleures conditions.

    Reply
  2. Keita chante en Bambara?

    Bonjour,
    Est-ce que quelqu’un peut me dire dans quelle langue chante Salif Keita dans cette chanson? Est-ce le Bambara?
    Merci pour votre aide.
    Daniel
    ==============
    Réponse de Jab

    Voici les paroles , dans lesquelles il y a peut-être du bambara ( ou du mandingue) . A côté des mots maliens on trouve de l’anglais, du français et de l’espagnol. Ce serait selon Wikipédia la reprise d’une chanson cubaine du XIX°

    Yamore
    Je t’aime mi amoré menebêff fie
    Ene le arabylyla too much
    Namafiye, namafiye guni yerela ba namafiye Niere a ná nifon
    Ye namo kofue nerum silê don kile le, ina kola ahaha
    Rile enela munuku mo sô

    Nienama kofiye, soro falê é mo sonho mana osi koté
    Nanana nekona, dê i lêlê fon
    Je t’aime mi amoré menebêff fie Ne t’en va pas chérie
    Ene le arabylyla to much Cherie né nbife Je t’aime
    Un tem fé, si un tem fê

    No também viver sem medo e confians
    Num era mais bisonho
    Olhar de nos criança ta a tornar brilhar de inocença
    E na mente CE esvitayada
    Temporal talvez ta mainar
    Na brandura y calmaria
    Nosso amor ta vins cansando
    De ser luta e resitencia
    Pa sobreviver nas tormenta
    Na brandura y calmaria
    Nosso amor ta vins cansando
    De ser luta e resitencia
    Pa sobreviver nas tormenta

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *