Le chasse-clou

chasse-clou.1200331530.jpg

Blog-trottant dans Paris avec les belles images du photographe Dominique Hasselmann, je réalise combien il est difficile de photographier « les gens » dans la Jungle des villes. 

L’anonymat dans la fourmillière de ma ville natale, son absence de convialité  et ce souvenir magique de Mai 68, quand tout le monde dans la rue simplement se parlait. http://dominiquehasselmann.blog.lemonde.fr/

C’est bien vrai que la présence humaine et les traces de pas dans la ville lumière, sont d’abord des silhouettes croisées, des rencontres furtives, mais peu de regards échangés.

 Voici quelques cocasseries, au hasard de mes ballades parisiennes à la fin des années 1980. Les clichés initiaux en tirage argentique ont été numérisés. 

Sur le même sujet : Les Bancs publics        Les robineux de Paris    Miss Tic poétésse des rues de Paris Dans la jungle des villes :  Henri Cartier-Bresson

   

 

Print Friendly, PDF & Email

3 thoughts on “Le chasse-clou

  1. Dominique Hasselmann

    Très honoré du renvoi fait à mon blog.

    Photos très intéressantes que celles-ci (Mai 68, oui, parole libérée des contraintes habituelles de la rue), mais qui montrent finalement comment le droit a évolué avec la technique : ces clichés ont-ils été publiés et sur quel support ?

    Je crois que maintenant, avec Internet et la « pression » grandissante du « droit à l’image », cela devient plus difficile de prendre en photo des gens « à la volée » sans devoir leur demander leur autorisation avant ou après, ce qui enlève quand même une certaine spontanéité dans l’acte de « déclencher ».

    Les grands photographes ont eu sans doute plus de chance il y a quelques dizaines d’années. Mais rien n’empêche évidemment d’essayer aujourd’hui ou demain : question de point de vue et d’orientation de l’objectif !

    ===========

    Réponse @ Dominique Hasselmann

    Ces clichés ont été publiés pour la première fois un Lundi 14 Janvier 2oo8 sur un blog hébergé par « le Meilleur des Mondes ». La liberté de  l’expression esthétique, ne s’use que si l’on s’en sert.

    Jab.

    Reply
  2. Enid

     » Si, par hasard
    Sur l’ Pont des Arts
    Tu croises le vent, le vent fripon
    Prudenc’, prends garde à ton jupon
    Si, par hasard
    Sur l’ Pont des Arts
    Tu croises le vent, le vent maraud
    Prudent, prends garde à ton chapeau… »

    … Mais, le goulu de ton chiffon
    Prudence, n’est pas le vent
    Voleur sur l’Pont des Arts
    Que tu crois ! par hasard ?
    Le filou de la coiffe, vagabond
    Prudent, n’est pas le vent
    Voleur sur l’Pont des Arts
    Que tu crois ! par hasard ?

    Car n’est pas benêt
    Le maraud
    – prudent !
    Ne parle pas qu’à son bonnet
    Ni ne travaille que du chapeau
    Mais du coffret
    – prudence !
    De sa houe
    Le marlou
    Sur l’Pont
    Sur l’Pont des Arts
    Sur l’Pont des Arts fripons
    Des Arts photographiques
    Pour la postérité du regard
    Leste et gourmand dit-on :
    Coquin, drôlatique !

    A Georges B. , Gilbert B. , Jacques P. et B. si vous voulez, Félix et Félicie aussi,
    une petite fripe (cuisine) inspirée du Trésor de la Langue Française,
    et à être fripe-sauce, que je sois pendue (du moins, Prudence, ta vertu !) maraude !

    Et pour les curieux des mots dont peu doivent au hasard, voir :
    http://atilf.atilf.fr/tlf.htm
     fripon, fripe et frippe 1 et 2, maraud.
    Et http://www.paroles.net/chanson/23605.1

    Enid

    Reply
  3. Enid

    Jabi a dit : Jeu de Kim
     » j’ai ajouté une vidéo,
    supprimé une photo : mais laquelle ?  »

    Je sais ! c’est le vieux monsieur en train de boulotter un sandwich sur son banc, avec la dame 16ème qui fait une drôle de gueule derrière !

    et Pan!
    et j’ai pas triché ! j’ai réactualisé la page avant de comprendre la question! sinon, hein! aurais-je triché ?

    A ton avis ?

    Enid

    =============

    J’ai pas d’avis, j’applique la présomption d’innocence ! 

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *