Et maintenant … la députation !

interview jeffry

La victoire de François Hollande et de la gauche à St Martin ( 51,5%°)  prolonge la défaite de la majorité UMP et de son leader le sénateur Louis-Constant Fleming  aux élections territoriales du 25 Mars dernier. Elle est conforme au vote des Antilles françaises, où le nouveau Présidentde la République a obenu une large  majorité en Guadeloupe 72% , Martinique 68,4% et Guyane 62% bien supérieure à la Métropole.

  Les  Samedi 9 & 16 Juin prochain, les citoyens de Saint-Martin   seront de nouveau convoqués dans les isoloirs de la République pour désigner avec ceux de St Barth, le député de la nouvelle circonscription des Collectivités d’Outre-Mer des îles du Nord dans laquelle  Sarkozy a obtenu un bon score avec 59,5% des voix. L’espoir d’un siège au bénéfice de l’UMP est envisageable mais pas certain .

 Scrutin 6 mai 2012

sxm 37.461 hab.

Saint-Barth 9.057 hab.

TOTAL   46.518 hab.

 % de la circonscription
Inscrits

17 815

4 871

22 686

Votants

6 780    38%

3 127   64 %

9 907

43.6%
Blancs-nuls

322

93

415

4.2%
Exprimés

6 458

3 034

9  492

41.8%
Hollande

3 326    51.5%

525    17.3%

3 851

40.5%
Sarkozy

3 132    48.5%

2 509   82,7%

5 641

59.5%

 

 

Selon la Loi, pour être élu dès le premier tour, il faudra obtenir la majorité absolue, c’est-à-dire plus de la moitié des suffrages exprimés, et un nombre de suffrages au moins égal au quart des électeurs inscrits, soit 5 672 voix.   Si aucun candidat n’y parvient, il y a lieu à un second tour de scrutin auquel ne peuvent se présenter que les candidats ayant obtenu au premier tour un nombre de suffrages au moins égal à 12,5 % des électeurs inscrits, soit 2 835 voix. Pour être élu au second tour, la majorité relative suffit : l’emporte donc le candidat qui a obtenu le plus grand nombre de suffrages.

Le plafond des dépenses électorale est de 38 000 € majorés de 0,15 € par habitant de la circonscription soit un plafond de 45 000 euros par candidat à la députation.

Bruno Magras est-il tenté par le cumul des fonctions de Président de la Collectivité de St Barth et la députation ? Il avait hésité à renouveler son mandat local et compte tenu du nombre d’électeurs, les saint-martinois devraient logiquement envoyés l’un des leurs au Palais Bourbon.

Du côté de St Martin  les divisions règnent à droite comme à gauche. Six candidats disent vouloir se présenter. A DROITE : Daniel Gibbs, Jacques Hamlet, Louis Jeffry et Frank Viotty se sont déclarés. A GAUCHE : Guillaume Arnell et Louis Mussington  seront effectivement candidats.  Dans cette compétition,  les candidats les  plus populaires ayant une chance de se retrouver au second tour dans le clivage gauche/droite sont Guillaume Arnell et Daniel Gibbs.

Je vous présente aujourd’hui  une première interview, réalisée avec  Louis Jeffry premier candidat a s’être  déclaré. Bien que prônant sa  « préférence des petits pas solidaires au grand pas solitaire », il a  échoué au 1er tour des élections territoriales, à cause d’ une stratégie politique solitaire qui ne lui a apporté  que 338 voix, tandis que sa colistière initiale Marthe Ogundélé   obtenait de son côté  847 voix, insuffisantes elles aussi pour accéder au 2° TOUR.

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

2 thoughts on “Et maintenant … la députation !

  1. Mireille loubet

    Tu as dû te tromper de titre Jab, je te propose, plus « tendance » : Et maintenant la DEPITATION !!!!

    Reply
    • Jabiru

      Tout à fait d’accord avec toi Pélicane. C’était d’ailleurs le titre initial et il figure comme tel dans le lien internet de cette mise en ligne.

      Puis comme un vieux connard compatissant un scrupule a jailli et j’ai changé dépitation en députation, du fait qu’avec cette vidéo entretien avec Louis Jeffry c’était un peu salaud d’annoncer dès maintenant sa future dépitation …

      « in fine » je subodore l’élection de Guillaume Arnell, et toi ?

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *