Maman, la plus belle du Monde

la femme n'est pas qu'un utérus

marianoAujourd’hui Dimanche 3 Juin 20012, c’est la fête des mères.  Dans son triptyque Travail- Famille- Patrie, le Maréchal Pétain introduit la fête des mères sous le régime de Vichy. On ne rigole pas avec la politique nataliste et la ponte méritante pour repeupler la Mère Patrie. Pétain avait également signé la mise à l’écart des familles juives. 
J’ai causé de cette période dans l’hommage rendu à ma mère,
la femme de l’horloger, après sa mort le 22 Avril 2009.

Pour me consoler   de ne plus pouvoir lui téléphoner  il n’y a plus d’abonnée au numéro que vous demandez … j’ai fait un bouquet de fleurs d’images avec le sourire d’avant son jeune et définitif veuvage, dont je devins le mur des lamentations, face à la tristesse d’une vie gâchée…  Devenir adulte, c’est comprendre ses parents et leurs pardonner, faisait dire Goethe au jeune Werther.


« Toutes les femmes sont des salopes, sauf ma mère qui était une Sainte ! »  clame le misogyne,  qui a n’en pas douté collectionne les bons mots  d’esprit de Sacha Guitry,   marié cinq fois, c’est un homme d’expérience avisé  !

  1. Je conviendrais bien volontiers que les femmes nous sont supérieures, si cela pouvait les dissuader de se prétendre nos égales.  
  2. Il faut s’amuser à mentir aux femmes ; on a l’impression qu’on se rembourse !  
  3. C’est entre trente et trente et un ans que les femmes vivent les dix meilleures années de leur vie.  
  4. Il y a des femmes dont l’infidélité est le seul lien qui les attache encore à leur mari.  
  5.  C’est une erreur de croire qu’une femme peut garder un secret. Elles le peuvent, mais elles s’y mettent à plusieurs. 
  6. Abstenez-vous de raconter à votre femme les infamies que vous ont faites celles qui l’ont précédée. Ce n’est pas la peine de lui donner des idées.  
  7. Ce qui les inquiète toutes – à leur propre sujet – c’est la facilité avec laquelle je me console du départ de la précédente. »
  8. Une femme ne quitte en général un homme que pour un autre homme -tandis qu’un homme peut très bien quitter une femme à cause d’elle.  
  9.  Le meilleur moyen de faire tourner la tête à une femme, c’est de lui dire qu’elle a un joli profil.»
  10. On les a dans ses bras – puis un jour sur les bras – et bientôt sur le dos.  
  11. « Une femme, sur les genoux, avec laquelle on n’est plus d’accord, c’est lourd !  »
  12.  Une femme qui s’en va avec son amant n’abandonne pas son mari, elle le débarrasse d’une femme infidèle. 
  13.  Pourquoi n’aimerions-nous pas les femmes pour ce qu’elles font de mieux : mentir ? 
  14. Flirter avec une femme, c’est courir après elle jusqu’à ce qu’elle vous rattrape.  
  15. Il y a des milliers de raisons pour que les femmes s’habillent comme elles le font : et toutes ces raisons sont des hommes.  
  16.  Si nous donnions à une femme tout ce qu’elle désire, elle trouverait à désirer des choses que nous ne pouvons pas leur donner.  
  17.  Qu’est-ce que ça peut fiche qu’il ait une jolie femme ! Entre hommes, on ne se complimente que sur ses maîtresses. 
  18. Si les femmes savaient combien on les regrette, elles s’en iraient plus vite!
  19.  Deux femmes finiront toujours par se mettre d’accord sur le dos d’une troisième.
  20.  Ma femme et moi avons été heureux vingt-cinq ans. C’est à cet âge-là que nous nous sommes rencontrés.
  21. De temps à autre, les femmes ont douze ans. Mais qu’un évènement grave se produise – et crac ! Elles en ont huit.  
  22. Les femmes sont faites pour être mariées et les hommes pour être célibataires. De là vient tout le mal.  
  23. Si elle est en retard, c’est qu’elle viendra. 
  24. Le mariage est comme le restaurant : à peine est-on servi qu’on regarde ce qu’il y a dans l’assiette du voisin.  
  25.  Une femme, une vraie femme, c’est une femme avant tout qui n’est pas féministe.  
  26. Quand on a vingt ans de plus qu’une femme, c’est elle qui vous épouse.  
  27. Etre marié !  ça doit être terrible. Je me suis toujours demandé ce qu’on pouvait bien faire avec une femme en dehors de l’amour.   
  28. Ah ! C’est qu’elles voient si bien, les femmes, en une seconde, la chose qu’on n’aurait pas dû laisser traîner !  
  29. Se séparer, ce n’est pas quitter quelqu’un, c’est se quitter tous les deux.   
  30. Pour se marier, il faut un témoin, comme pour un accident ou un duel.   
  31. A l’égard de celui qui vous prend votre femme, il n’est de pire vengeance que de la lui laisser.   
  32. L’homme qui a réussi est celui qui peut gagner plus qu’une femme peut dépenser; la femme qui a réussi est celle qui est arrivée à trouver un tel mari
  33.  Les hommes n’ont que ce qu’ils méritent. Les autres sont célibataires !  »
  34.  Le mariage c’est résoudre à deux les problèmes qu’on n’aurait pas eus tout seul.   
  35. Si une femme est malheureuse, elles lui font du bien. Mais si une femme est heureuse, elles en disent du mal.   
  36. C’est très joli la fidélité, mais c’est une arme à double tranchant. Combien de gens se croient tout permis dans leur mariage sous le prétexte qu’ils sont fidèles !  
  37. Quand on dit d’une femme qu’elle est assez jolie, c’est justement qu’elle ne l’est pas assez.   
  38. Elles croient que tous les hommes sont pareils parce qu’elles se conduisent de la même manière avec tous les hommes.  
  39. Une femme doit avoir trois hommes dans sa vie : – un de soixante ans pour le chèque ; – un de quarante ans pour le chic ; – et un de vingt ans pour le choc.  ! 
  40.  Les femmes désirent ce qu’elles aiment, les hommes aiment ce qu’ils désirent.   
  41. Le premier qui s’est marié, il ne savait pas ; mais le deuxième, il est inexcusable.  
  42. Le célibat ? On s’ennuie. Le mariage ? On a des ennuis.   
  43. Il y a deux sortes de femmes : celles qui sont jeunes et jolies et celles qui me trouvent encore bien.  
  44. Son corps est comme un défi d’en trouver un plus beau. Cela donne envie de chercher.  
  45. Quand on me parle d’une femme cultivée ; je l’imagine avec des carottes dans les oreilles et du cerfeuil entre les doigts de pied.  
  46. Nous ne devons épouser que de très jolies femmes, si nous voulons qu’on nous en délivre.  
  47. A Paris, quand on croise une femme dans la rue et qu’on la regarde, on commet presque une infidélité. Regarder une Française et être vu par elle, on dirait qu’on ébauche un roman d’amour !   
  48. En réalité, ce qu’on entend par avoir du coeur, c’est avoir une faiblesse des glandes lacrymales en même temps qu’une légère paralysie du cervelet.  
  49. L’amour à deux, ça dure le temps de compter jusqu’à trois.   
  50. Il y a des femmes qui se jettent à votre cou comme elles se lancent à la tête d’un cheval… Pour vous faire croire que vous êtes emballé.   
  51. Les femmes semblent être supérieurement douées pour les fonctions qui coûtent de l’argent au lieu d’en rapporter.   
  52. Deux femmes qui s’embrassent me font toujours penser à deux boxeurs qui se serrent la main. 
  53. Si le plus grand plaisir des hommes est de se payer les corps des femmes, le plus grand plaisir des femmes est de se payer la tête des hommes.   
  54. Les honnêtes femmes sont inconsolables des fautes qu’elles n’ont pas commises.  
  55. Quand une femme qui me plaît me demande au téléphone, je me donne un coup de peigne avant d’y aller.   
  56. Les femmes c’est charmant, mais les chiens c’est tellement plus fidèle.  
  57. C’est une grande erreur de croire que, parce qu’on est cocu, on a droit instantanément à toutes les autres femmes !   
  58. Je suis en faveur de la coutume qui veut qu’un homme baise la main d’une femme la première fois qu’il la voit. Il faut bien commencer par un endroit quelconque.  
  59. Mesdames,il nous est difficile de revenir aussi vite que vous sur les décisions que vous prenez.
  60. Les femmes ont un redoutable avantage sur nous : elles peuvent faire semblant – nous, pas.  
  61. Je suis l’ennemi des mauvais mariages, car les gens mal mariés, maussades, infidèles et malheureux, font du tort à l’amour !   
  62. Quand nous regardons une femme, nous pensons à nous, tandis qu’elle,maligne, c’est à nous qu’elle pense.   
  63. Si les hommes aiment les femmes silencieuses, c’est parce qu’ils sont persuadés qu’elles les écoutent.  
  64. Le mariage c’est un échange de mauvaise humeur le jour et de mauvaises odeurs la nuit.  
  65. Le tango, je me demande pourquoi ça se danse debout !  
  66. Ce que les femmes aiment surtout, c’est préférer. 
  67. Patience ! Elles finissent toujours par nous faire une chose qui nous empêche d’avoir de l’estime pour elles.   
  68. Il y a celles qui vous disent qu’elles ne sont pas à vendre, et qui n’accepteraient pas un centime de vous ! Ce sont généralement celles-là qui vous ruinent.  
  69. Les femmes n’ont pas d’âges, elles sont jeunes… ou elles sont vieilles ! Quand elles sont jeunes, elles nous trompent… Quand elles sont vieilles, elles ne veulent pas être trompées !  
  70. Je devine le passé d’une femme à la façon dont elle tient ses cigarettes, et l’avenir d’un homme à la façon dont il tient la boisson. 
  71. A force de changer de femme, on finit par changer soi-même !   
  72. Lorsque, pendant un jour entier, je me trouve privé de femme, j’ai l’impression que, ce jour-là, une femme doit se trouver entièrement privée de tout.   
  73. Je devrais me marier parce que moi, il faut que je trompe quelqu’un.   
  74. Je connaissais une jeune femme très vertueuse. Elle a eu le malheur d’épouser un cocu : depuis, elle couche avec tout le monde.   
  75. Depuis que j’ai une maîtresse que j’aime, je n’ai plus envie de tromper ma femme.  
  76. On entend, sans doute, par demi-mondaine une femme qui se donne à un homme sur deux.  
  77. Une femme peut tout faire, elle peut penser, parler, chanter, se taire quelquefois.  
  78. Que reste-t-il d’un homme infidèle ? Son nom, sa situation, sa fortune, trois choses dont bien des femmes savent se contenter.   
  79. Celles qui sont la franchise même ne disent que la moitié de ce qu’elles pensent – ou bien alors elles en disent le double.   
  80. Elle est si parfaitement laide qu’elle devient vraiment jolie dans son miroir déformant.   
  81. On devrait avoir le courage de tromper de temps en temps les jolies femmes avec des femmes qui ne sont pas jeunes et qui sont laides, ça leur apprendrait à vivre.  
  82. Quand on aime une femme laide,il n’y a pas de raison que cela cesse,au contraire. On l’aimera de plus en plus puisque si la beauté s’altère avec le temps, la laideur,elle,s’accentue.
  83. Les femmes s’imaginent parfois qu’elles deviennent amoureuses d’un homme, alors qu’elles ont simplement pris en grippe la femme de cet homme.  
  84. Nous nous éprenons d’une femme libre, indépendante… C’est adorable, une femme libre ! Mais dès l’instant où nous l’avons épousée, comme elle a cessé d’être libre, elle nous plaît moins.   
  85. En amour, le plaisir que j’éprouve est pour moi secondaire. Ma sensualité se satisfait fort bien du plaisir que je donne.   
  86. Elles n’aiment pas qu’on leur dise des choses inexactes – et, ce qu’elles préfèrent, c’est en dire elles-mêmes, sachant parfaitement que personne ne saurait faire mieux…   
  87. Ce n’est pas changer de goût que de changer de femme puisque les femmes changent.   
  88. Les femmes croient volontiers que parce qu’elles ont fait le contraire de ce qu’on leur demandait, elles ont pris une initiative.   
  89. Le monde est mené par les femmes et il va à hue et à dia parce que combien d’hommes ont une femme et une maîtresse, et que, de ce fait, ils sont écartelés.  
  90. L’éducation confère aux femmes le privilège de retrouver à chaque nouvelle aventure amoureuse l’essentiel de leur virginité : la pudeur.  
  91. Je ne sais rien de plus triste – ou de plus inquiétant – que le visage d’une femme qui ne sait pas qu’on la regarde.  
  92. Il prêtait de temps en temps des mots spirituels à sa femme pour qu’il ait une petite raison de ne pas s’en séparer. 
  93. La personne de ma femme n’a pas de prix, et je sais ce qu’il m’en coûte.  
  94. Elles ont un redoutable avantage : elles peuvent faire semblant. Nous pas.  
  95. Elles nous abandonnent leurs corps – convaincues que cela devrait nous suffire – alors que, précisément, cela pourrait nous suffire.  
  96. J’imagine un cocu disant : – Ce qui m’exaspère, c’est de penser que ce monsieur sait maintenant de quoi je me contentais.   
  97. Elles vous ont tout un système philosophique – en vérité sommaire, et qui ne concerne que les hommes – mais qui tient parfaitement debout quand ceux-ci sont couchés.   
  98. Comme elle avait parfois des remords, elle s’imaginait qu’elle avait du coeur.   
  99. Il y a devant l’amour trois sortes de femmes : celles qu’on épouse, celles qu’on aime et celles que l’on paie, ça peut très bien être la même : on commence par la payer, on se met à l’aimer, puis on finit par l’épouser.   
  100. Le sommeil de ma femme était de beaucoup ce qu’elle avait de plus profond. 
  101. Ne riez pas de la femme d’un autre car qui sait si demain elle ne sera pas la vôtre.
  102. Les femmes ne font que des bêtises quand elles réfléchissent !  
  103.  Ce qu’on devrait choisir dans la femme d’un autre… ce n’est pas la femme… c’est l’autre !
  104. Nous cessons de les aimer quand elles ne savent plus par quel bout nous prendre.»
  105. La femme est comme un livre souvent lu, elle s’ouvre toujours à la même page…  
  106. Je n’aime pas les femmes qui font l’enfant – à l’exception, bien entendu, des femmes enceintes de neuf mois.  
  107. Quand ma femme prend un amant, je trouve inadmissible qu’un monsieur qu’elle connaît à peine soit informé avant moi.
  108. La plus grande saleté qu’on puisse faire à un homme qui vous a pris votre femme, c’est de la lui laisser !  
PDF24    Envoyer l'article en PDF   

One thought on “Maman, la plus belle du Monde

  1. filochard

    JAB tu es vraiment un personnage d’exception,ta sensibilité me touche et tant mieux si certains ne la repère pas, ainsi nous resterons des privilégiés sur la liste de tes amis fidèles

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *