Vrais faux-clients, vrais faux-discours

vrai faux client, vrai faux discours

Pour avoir  manipulé de vrais-faux clients, un avocat du Barreau de Guadeloupe, M°Aude Richards a été reconnu coupable d’ « Escroquerie au jugement » par le Tribunal Correctionnel de Basse Terre, le 31 Juillet 2012 . Il lui est interdit d’exercer pendant 1 an sa profession d’avocat. La honte du Barreau de Guadeloupe rejaillit sur  la réputation de l’île de Saint Martin.

Ce délit d’escroquerie est lié au licenciement de son frère Alex Richards  qui le 12 Décembre 2006, a présenté un schéma directeur de développement  touristique au Conseil d’Administration de l’Office du Tourisme pour l’île de Saint-Martin,   plagiat  via Internet d’un document concernant le département de la Nièvre. Cette affaire avait soulevé une large indignation dont ce Blog témoigne encore . La honte et  l’indignation étaient unanimes. L’opinion publique saint-martinoise n’a pas la mémoire courte, d’autant que le même Alex Richards  a récidivé le 1er Avril dernier, avec un discours de politique générale intégralement copié-collé sur le Burkina-Faso.

Vrais-faux discours, vrais-faux clients, deux frères escrocs manipulateurs et une réputation honteuse. Ces propos ainsi formulés ne sont pas diffamatoires ! Le glaive de la justice a tranché.

 

Au terme d’une longue et couteuse  procédure judiciaire  déclenchée par les plaintes de l’Office du Tourisme, Josiane Artsen, Maud Ascent Gibbs et Noreen Brooks, les parties civiles obtiennent gain de cause et un montant global de 45.000 €uros en réparation de leurs préjudices.

M° Aude Richards n’a pas été en mesure de produire un élément matériel ni aucune preuve objective permettant de penser qu’il avait été mandaté  pour introduire  au nom de ses vrais faux-clients, une procédure contre le conseil d’administration dont elles étaient membres. Elles ont été manipulés et la justice a reconnu les faits délictueux.

Aucune demande d’honoraires aux clientes, il paye lui-même l’huissier pour la délivrance de l’assignation en référé qu’il a rédigé contre des délibérations du Conseil d’administration de l’Office. L’avocat escroc a usé et abusé de l’identité de quatre faux demandeurs non consentants, en trompant le magistrat afin d’obtenir une décision utile pour la cause de son frère, tentant de faire annuler les décisions intervenues après le 18 Décembre 2006.

Compte tenu de la faute grave du plagiat ( cadre dirigeant payé 6 000€ mensuel + voiture de fonction +frais de voyages exhorbitants) la voie prud’homale était perdue d’avance. M° Richards a tenté d’utiliser une voie détournée pour faire annuler la délibération prononçant le licenciement .  Restant discret pendant la manœuvre,  il avait confié le dossier à feu M° JM Foy, qui a été mis hors de cause par Fabien Terrier le juge d’instruction dans son ordonnance de renvoi devant le Tribunal Correctionnel.

La défense du prévenu Aude Richards, un drôle d’oiseau, était – ça ne s’invente pas-  dans les mains de son confrère Jabot et du bâtonnier Plumasseau, dont le cui-cui n’a pas convaincu. Toute leur défense a été d’expliquer que dans tout çà, si quelque chose est délictueux, c’est  feu Jean Marc FOY qui l’avait fait… pas Aude Richards !  Essuyer ses fautes sur la tombe d’un confrère c’est grand non ?!

Dix jours pour faire Appel suspensif. L’œil de M° Jabiru l’oiseau rare des chroniques du confetti insulaire a noté une synchronicité spatio-temporelle de la Grande Clémence. Aude Richards est né le 13 Aout 1957.  Tentation d’une énième manœuvre dilatoire, après ce coûteux marathon judiciaire ?  L’escroc soufflera t’il sur le feu de la honte pour ses 55 ans ? 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

9 thoughts on “Vrais faux-clients, vrais faux-discours

  1. LEDU Jacques

    Scandaleux… et l’autre, le frère , qui continue à plagier pour Monsieur le Président du confetti de l’empire…qui empire…

    Reply
  2. julioche

    don’t hurt your head for Aude, for one year he will be employed by the « collectivite ». Ho HO
    2 escrocs c’est mieux qu’un seul.Ho Ho

    Reply
  3. Vogel

    Nous en connaissons un autre DM qui continue malgré un interdit bien plus lourd, de sévir en partie française, juste caché à la frontière hollandaise, malgré les plaintes de ses ex confères..

    Reply
  4. albert lavoix

    un peu d’humour!!!
    en effet , pour reprendre l hisoire des ecrits:
    Plusieurs fables de La Fontaine sont des reprises de fables du Pañchatantra ecrite au 9 siecle…
    francoise sagan a été aussi poursuivi pour plagiat……
    definition du plagiat:Michel Houellebecq (La carte et le territoire)
    Si Michel Houellebecq est un écrivain qui se situe à la pointe de la technologie. La preuve : une partie de son dernier roman goncourisé, La carte et le territoire, serait largement inspiré par sa muse wikipédia. Description minutieuse de mouche ou tirade érudite sur la ville de Beauvais, Michel aurait largement pioché son savoir dans l’encyclopédie en ligne. Pour se défendre, il invoque le procédé du cut-up : ça fait «partie des méthodes de la littérature depuis longtemps», a dit l’auteur. Impossible de donner tort à Michel qui, plutôt que d’être responsable d’une extension du domaine du plagiat, semble plutôt l’avant-gardiste concepteur d’une nouvelle generation d’écrivain.
    alors alex richard, un futur grand ecrivain?

    Reply
  5. mapy

    triste. Qu’en est il exactement à ce jour de Maître Baïs grand escroc sur notre île et au Barreau??

    Reply
    • Jabiru Post author

      Aucun écho particulier concernant M° Bais. Comment vous a t’elle escroqué ?

      Reply
      • mapy

        très étrange que vous n’ayez aucun écho sur cette personne bien connue sur l’île, victimes, avocats, et des services de police. J’ai été contacté par eux il y a moins d’un an car elle a plusieurs grosses histoires lourdes sur les épaules. Pour ma part, honoraires perçus, mensonges sur son implication, puisqu’elle n’a jamais été mon avocat en 4 mois de procédure. Juste fait semblant. C’est en appelant TGI Guadeloupe que j’ai découvert la belle vérité. Conséquences terribles.Et je ne suis qu’une PETITE HISTOIRE dans son carnet de route. Plainte au barreau cependant.Réponse et sans suite… Elle n’a rien remboursé non plus…

  6. felix cissoko

    saint martin est un vari paradis pour les avocats.il y a des cabinets celebres qui sont venus sévir de metropole.honoraires faramineux, un talent exceptionnel de marchand forain, il faut se souvenir il y a quelques années :le cabinet RECOULES jean jacques .Combien de personnes sur st martin ont payés des honoraires en especes et puis pas de procédure.plaintes classées sans suite…..En ce moment sur l ile, le nouvel avocat a la mode parisienne maitre Stephen MONTRAVERS, bien sur,pas inscrit au barreau de guadeloupe et grand donneur de leçons ….feuilleton a suivre

    Reply
  7. Sandy

    Il ne faudrait pas que cet article devienne le prétexte à des commentaires qui pourraient être considérés comme diffamatoires.
    Ce que vous dites M.Cissoko est incompréhensible dans le sens ou un avocat parisien à le droit de plaider ici! Le classement sans suite ne remet pas en cause ses compétences non plus, ni sa malhonnêteté. Ou alors je n’ai rien compris à ce que vous dites!
    C’est assez navrant ces commentaires du « tous pourris » fleurissent un peu partout sur la toile! Et dont vous semblez être le porte voix sur Saint-Martin!
    Le fait de dénoncer avec plus ou moins de véhémence, comme le fait Jabiru, fait réfléchir, informe ou du moins provoque le débat (même si il peut être agaçant dans sa façon de présenter les choses!).
    Lorsque vous accusez quelqu’un, tachez au moins d’étayer vos accusations, informez nous M.Cissoko au lieu de porter des accusations!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *