L’échiquier politique local – 01

Alain Richardson

Après le marathon électoral local du second trimestre une recomposition politique, tant locale que nationale s’est mise en place. A l’occasion d’une conférence de Presse du Président-Pasteur Alain Richardson le 28 septembre dernier, je lui ai posé deux questions.

La première est relative aux relations avec les deux parlementaires, le sénateur LC Fleming, ci-devant Roi de Tintamarre et le nouveau député Daniel Gibbs, tous deux dans l’opposition de Droite sur des sièges UMP.  La seconde question porte sur la réforme du management des employés de la Collectivité, à laquelle la nouvelle équipe dit vouloir s’engager.

Concernant les relations avec les parlementaires, pour le moment  les échanges sont de nature épistolaire. Au-delà des divergences de positionnement politique il s’agit de défendre ensemble les intérêts du confetti. Dont acte.

Pour ce qui concerne les ressources humaines, bien que les contribuables assurent par leurs impôts et taxes le coût de la masse salariale, il  s’agit d’une question qui ne se discute pas «sur la voie publique» (sic). Les citoyens devront donc faire confiance à la nouvelle majorité pour faire bouger l’inertie. Que la prudence et le silence soient revendiqués, ceci est acceptable. Mais aucun délai n’étant mentionné, tout en prenant acte de la volonté de changement à intervenir … il ne s’agit pas d’attendre les calendes grecques! Nous en reparlerons donc avant Noël.

Print Friendly, PDF & Email

3 thoughts on “L’échiquier politique local – 01

  1. Urbain Marie Christine

    bonnes questions, réponses intelligentes, le président mérite qu’on lui fasse confiance donc à suivre. Merci encore pour le travail journalistique

    Reply
  2. Pingback: Phénix déplumé et vieux Renard Rusé - Jabiru Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *