La crédibilité chancelante d’Alain Richardson

liberte presse

_Alain RichardsonLe Président du Conseil territorial communique qu’il porte plainte contre X pour violation du secret d’une enquête menée par la Gendarmerie de Saint-Martin, dont sont issus des articles publiés par smn-news.com et par sxminfo.fr  les 14 & 17  Décembre 2012. Cette plainte vise également les directeurs de publication Bibi Shaw et Florent Letuvée, car ces articles présenteraient des allégations et imputations calomnieuses portant gravement atteinte à l’honneur et à la considération de la personne, dépositaire de l’autorité publique.

L’enquête en cours, diligentée sous l’autorité du Vice-Procureur Flavien Noailles  (qui succède à l’honorable Jacques Louvier nommé au Puy en Velay) investigue sur le fonctionnement du service de l’Urbanisme dirigé par José Carti, la délivrance des AOT et sur un éventuel financement électoral occulte.

Les lecteurs de ce blog sont  informés (depuis mon enquête diligentée au mois d’Aout) du trouble provoqué suite au renouvellement d’AOT sur le domaine public de la plage de la Baie Orientale. Une affaire louche a la baie orientale    Norbert Luftman, calomnie infondéGuillaume Arnell: je n’ai rien a caché.

Ce qui déplaît au leader du groupe RRR c’est la rumeur persistante d’un éventuel dessous de table financier provenant de Norbert Luftman à l’occasion de la campagne électorale. Luftman a immédiatement utilisé son droit de réponse sur le site sxminfo.fr pour s’inscrire publiquement en faux contre les propos malveillants qu’il qualifie précisément de « mensonge éhonté ».

Je donne plus de pertinence à l’utilisation du droit de réponse d’un citoyen calme et pondéré, qu’à la circulation d’une rumeur malveillante dont notre confetti est accoutumé. J’ai également plus de  respect pour cette voie de réponse émanant d’une conscience tranquille, que pour une plainte soi-disant fondée sur l’atteinte à l’honneur de notre Président, lequel n’a strictement aucune leçon à donner aux médias en terme de qualité de  communication. Le site officiel de la Com incluant le journal officiel électronique est resté transparent depuis l’accession au pouvoir du groupe RRR, une simple coquille vide !

 Pourquoi Alain Richardson n’a t’il pas simplement utilisé son droit de réponse ? Pourquoi ce communiqué   déclarant la guerre à deux de mes ami(e)s responsables de blogs, n’a-t-il été envoyé qu’aux seules rédactions de la presse écrite :  le Daily Herald, Le Pélican et le Week’s ? C’est quoi ce mic-mac d’un souverain solitaire, déjà critiqué dans son propre camp après neuf mois d’exercice ? Est-il à la hauteur de sa fonction ?  Son leadership est-il renforcé ? Le doute m’habite.

Ce n’est quand même pas compliqué  de dire et d’écrire que le seul versement que Norbert Luftman a effectué, provient d’un chèque du Crédit Mutuel en date du 12 Décembre dernier pour un montant de 514.876,60 €uros au titre des loyers qui reviennent à la COM sur les AOT de la parcelle AW 33 pour la période écoulée de Juillet 2009 au 31 Décembre 2012.  Je ne trahirai aucun secret d’affaire en précisant qu’en accord avec M° Seguard, administrateur de la succession Beauperthuy, les loyers avaient été déposés sous séquestre à la Caisse des dépôts et consignations, dans l’attente d’un arrêt de la Cour de Cassation relatif au droit de propriété des parcelles AW 30 & 33.

Cette nouvelle mandature a été inaugurée le 1er Avril par un faux discours de politique générale intégralement copié au Burkina-Faso… Alex Richards, alias Pierre Marssin n’a subit aucune plainte, ni aucune sanction pour un honteux faux discours. C’est de son propre camp que l’honneur et la considération de sa fonction présidentielle ont été copieusement ridiculisés! Dès le premier jour de sa gouvernance, le nouveau président perdait ainsi une part de sa crédibilité.

 République bananiere

Compte tenu de la nature des articles incriminés, sauf a tordre le cou à la liberté d’expression des médias,  il me semble  peu probable que le procureur donne suite à la plainte déposée par M° Bocquet, l’avocat de la COM. Comme l’effet Boomerang, en République bananière il est fréquent de voir certains  «vertueux » glisser sur leurs propres peaux de banane. N’est-il pas ?

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

12 thoughts on “La crédibilité chancelante d’Alain Richardson

  1. Mont Vernon

    Bravo Monsieur Jab. Vos propos sont précis et votre avis comme toujours éclairé.
    Il m’avait pourtant semblé que vous souteniez la liste RRR aux dernières élections ?

    Reply
  2. felix cissoko

    Voila ce qui s’appelle une critique constructive. Votre article est juste et pertinent.
    En politique, il ne faut pas jouer les gazelles effarouchées,il faut savoir prendre des coups et surtout les encaisser.
    Il faut savoir jouer avec les moyens de communications.La politique est un vrai métier qui est dans les mains d’amateurs sur ce confetti de la république française !
    aussi bien pour la justice et le president , il y a un gros dossier de salubrité publique c’est de porter plainte contre ses petites sectes qui se font appeler église sur ce territoire!!!!là on attend notre Président!!!!

    Reply
  3. Claude

    Bravo Jab
    Pour quelqu’un qui avait donné l’impression appuyée d’avoir un penchant pour le RRR.
    Ne penses tu pas t’attirer les foudres du Pasteur Président ???

    Reply
    • Jabiru Post author

      Je n’ai pas d’autre obligations vis à vis de notre Président pasteurisé, que le respect dû à sa fonction et que la vigilance citoyenne sur son action pour le bien public, sans oublier la vigilance sur l’accomplissement (ou la trahison) de ses promesses électorales.

      Reply
  4. Mézidon

    Cher Jabiru,

    Bien content de vous avoir retrouvé sur le net. J’avais perdu votre trace.
    Je vous ai cru au fond d’un puits recouvert de branchages pour mieux dissimuler le crime ou au bagne de Cayenne, emprisonné à vie pour vos déclarations et articles qui déplaisent aux hommes politiques magouilleurs de tout bord.
    Heureux de vous remettre dans mes favoris.
    Keep it up

    Mézidon

    Reply
  5. Claire Carlson

    La crédibilité chancelante d’Alain Richardson ! Plus que ça ! ce type est un c.. il est aveugle par son coté obscure. Ces amis ne sont là que pour le poste et le fric. Merci Jabiru de nous éclairer sur cette politique de couloir.
    Réveillez vous les gens et aidez les deux seuls défenseurs de notre liberté, sxm info et le blog de jabiru
    Claire

    Reply
  6. voltaire

    La plume de l’Oiseau des îles est d’envergure. Je partage son point de vue concernant la réaction du Procureur Noailles suite à la plainte suggérée par M° Bocquet.
    Elle restera sans suite contre Madame Bibi Shaw et Monsieur Letuvee.
    Reste l’enquête portée contre X, pour connaitre la source interne de la brigade Judiciaire qui oriente quelques confidences vers certains médias. Elle permettrait à l’avocat de la Collectivité de pénétrer dans le dossier d’investigation du Parquet Général de Basse-Terre. Tant mieux si la République Française fait du ménage dans cette Collectivité Bananière.

    Reply
  7. Mireille Loubet

    Heureusement que le Jab garde sa fraîcheur d’observation et son intégrité, de la part d’un bloggueur « poil à gratter », journaliste dans l’âme et grand agitateur d’idées, c’est bien la moindre des qualités non ? Qu’il ait été favorable à un changement et que celui-ci ne se manifeste pas n’en fait pas un militant borné : il reste un observateur indépendant, voilà tout. Quant à la crédibilité chancelante du président en exercice, elle l’était depuis le début, ce me semble. Je rafraîchis les mémoires : et d’un le discours d’investiture raté du 1er avril 2012 (merci Pierre Marssin).

    De deux, Après l’apparition publique d’investiture, la 2e « vraie » sortie officielle du président Richardson a été une pseudo conférence de presse qui s’était résumée à une « déclaration de presse », une formule inconnue aux bataillons des journalistes alors que nous étions conviés justement pour une conférence de presse. Ce jour-là, donc, devant les caméras des télés locales, le président a fait un discours point barre. Point de questions pour la presse écrite, bien contrite de s’être déplacée pour un discours lénifiant, alors qu’un simple envoi par mail aurait suffit. Mais cette communication ratée avait permis de noter un petit détail qui a échappé à beaucoup, mais que Le Pélican avait révélé à l’époque. En dehors de ce discours, le président était apparu, pour la première fois, avec son écharpe tricolore ceinte par une énorme médaille d’élu, rutilante de son doré tout neuf.

    Un détail me direz-vous ? Et bien pour ma part, j’avais trouvé que le besoin d’exprimer son pouvoir par une telle rutilance pour une COM exsangue était une bien curieuse façon. D’autant que les vice-présidents ont la même lourde médaille, en version argent, cette fois (ben oui, chacun son rôle n’est-ce pas ?). Voilà bien des symboles qui ne servent à rien mais qui prouvent l’immense besoin d’asseoir son autorité, ses compétences (?) avec de l’esbrouffe, de l’apparat bien inutile. Un peu comme Daniel Gibbs avec ses lunettes d’intello, apparues sur son nez juste après son élection. C’est un peu, « qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse » non ? Je pense que SXM n’avait pas besoin de cette gueule de bois-là.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *