Tel qui rit Vendredi, Mardi pleurera.

justice aot

 St Martin – Plage de la Baie Orientale.

vente ambulanteLe Boo Boo Jam n’a pas ressuscité de ses cendres et la police scientifique n’a pu confondre le  pyromane. En  semaine, la PAF  chasse les Doudous jamaïcaines non autorisées à la vente. Les croisiéristes se reposent au soleil sur cette longue plage réputée animée . La mer est à 26° Celsius. C’est  toujours l’été, même en hiver au Saint-Tropez des Caraïbes. Concept d’aménagement façon Port Grimault, crée avec le soutien d’Albert Fleming par un entrepreneur français que les autorités judicaires poursuivent et malmènent, comme s’il était l’ennemi public n°1, faute d’enquête avec cadavre sans tête dans la mangrove, à se mettre sous la main..

Norbert Luftman  un Gaulois aux Antilles, rude gaillard fatigué de 75 ans, est considéré par les enquêteurs en mal de sensationnel comme aussi dangereux qu’Al Capone et Pablo Escobar réunis. Je me marre.

justice aotVendredi 1er Février au Kontiki, Champagne ! Norbert Luftman   a été mis en garde à vue. Le vice-procureur Flavien Noailles l’a  cité à comparaître en audience correctionnelle le 21 Mars prochain à côté de José Carti, chef de l’Urbanisme et Guillaume Arnell, Vice Président dans l’affaire des AOT. Concussion frauduleuse !

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Gueule de Bois de travers ce Mardi 5 février, Philippe Just du Kontiki et Elisa Cohen du restaurant Bikini qui ne paient plus leurs loyers  depuis respectivement  15 et 18 mois, viennent d’être condamnés à l’expulsion immédiate par ordonnance exécutoire de la  Juridiction Commerciale de Basse-Terre. Après l’échec de deux référés administratifs, les considérant sans droit ni titre, les plaignants ont perdu la troisième manche. L’expulsion est en marche .

Y’en a qu’ ça fait rire d’imaginer leurs cibles passant une nuit dans une cellule de 1m 50 x 4 mètres,  un « matelas »   de 5 cm d’épaisseur, un trou puant de chiottes à la turque et porte blindée fermée  à double tour.   Bonjour la nuit blanche avant la séance des aveux d’un innocent.

ILS SONT FOUSLes conditions d’hygiène sont indignes pour les personnes placées en garde à vue, aucune installation ne permet au gardé à vue de faire sa toilette le matin, les conditions de couchage ne sont pas réunies pour accueillir les personnes y passant la nuit.

Au pays des droits de l’Homme, toute personne gardée à vue devrait pouvoir comparaître dignement devant un juge, un procureur et un officier de police judiciaire, or la situation actuelle ne l’autorise pas.  Le mode opératoire de l’interrogation est toujours le même : donner son accord sur des déclarations « pré-écrites » en avouant  « ce qu’ils savent déjà » et « ce qu’ils veulent t’entendre dire ».  Un bon interrogatoire d’OPJ consiste à malmener le suspect, le fatiguer, l’épuiser avec des mots très durs, sans humanité ni compréhension.

 

Print Friendly, PDF & Email

One thought on “Tel qui rit Vendredi, Mardi pleurera.

  1. Alexandre Fronty

    Hello Jabiru,
    Je suis passé par St Martin il y a une dizaine de jours sans avoir eu le temps de te saluer. Je revenais de St Bart où je suis resté 15 jours, le temps de réaliser un doc de 52′ intitulé « L’autre Saint Barth » pour Ushuaia TV et ATV (Antilles TV). Sur les pas de Bruno Magras et de vieilles familles arrivées au 17è (dont celle d’Hélène Bernier), je raconte la face cachée de l’île, ses traditions, ses patois, sa cote sauvage et ses plages immaculées (jusqu’à quand?).
    Bravo pour tes chroniques.
    Cordialement,
    Alexandre Fronty
    zouloucompagnie.com

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *