Mes photos de Classe, années lycée.

lycée-voltaire-1967-68

Les années lycée

Mai 1964

Mai 1964

Tourte & Petitin, Rayjane, Rativet, David & Valois … ces  photographes spécialisés dans les photos de classe, tournaient dans les établissements scolaires de la région parisienne, pour la traditionnelle et mémorable prise de vue annuelleJ Leurs  chambres photographique avec plaques étaient montées sur trépied. J’ai scanné et numérisé leurs tirages papier-argentique.

J’ai conservé leurs tirages 18 x 24 cm qui témoignent de mes années lycée à Voltaire de 1961 à 1969, du temps de  MM. Duharcourt (Proviseur) et Perier (Surveillant Général). D’une année l’autre, avec un effectif moyen de 35  têtes de pipe par classe, c’est un total de 250 copains d’avant, par lesquels  la mise en oeuvre d’une pêche à la remembrance s’ouvre avec cette mise en ligne.

Les assis sont au 1er rang, l’ordre de placement se lisant de gauche à droite. Cliquer sur l’image pour la grandir. Le site remarquable de l’Amicale des anciens du lycée Voltaire de Paris donne la possibilité de fouiller dans les combles et rayons nostalgiques de ce lycée parisien.

lycee-voltaire-1961-62.

lycée-voltaire-1961-62.

1962 Métro Charonne

lycée-voltaire-1963-64

lycée-voltaire-1963-64

lyéee-voltaire-1964-65

lyéee-voltaire-1964-65

lycée-voltaire-1965-66

lycée-voltaire-1965-66

4° Rang en haut le n°5 (en costume clair) Jacques Vendroux, doyen d’âge et cancre de la classe,  petit neveux du Général De Gaulle sera pistonné pour chroniquer le football à France Inter. Obtiendra la légion d’honneur pour services rendus dans la promotion des jeux du cirque.

lycée-voltaire-1966-67

lycée-voltaire-1966-67

lycée-voltaire-1967-68

lycée-voltaire-1967-68

lycée-voltaire-1968-69

lycée-voltaire-1968-69

 Il fut une fois Mai 68

Le vent de liberté de Mai 68 a soufflé sur mes 18 ans. Je place mon appareil photo sur pied avec retardateur pour  déclencher la photo de l’année du Bac, stade terminal de la maladie de la jeunesse. Nous sommes 35 élèves, mais une douzaine est restée aux vestiaires …

Assis au 1er Rang n°5 Lerat di Riton, un beau rital de Belleville avec barbichette et blouson de cuir. Considérait qu’Al Capone comme personnalité majeure de l’histoire des Etats-Unis.  J’ai souvenir qu’il avait cogné Moreau ( le 1er de la classe en Histoire-Géo)  qui contestait l’importance du gangster.   

 

livret scolaire

livret scolaire

Feuilletant mon livret scolaire, je retrouve les appréciations variées des professeurs de Terminale : Peut mieux faire en Physique, souvent absent en mathématiques dit Mr Saada faible en Allemand, bon travail en anglais. Les appréciations étaient plus élogieuses en Histoire-Géo, avec les encouragements de Georges Albert Astre en Français et de Monsieur El Kaïm en Philo.
Globalement j’ai gardé des souvenirs positifs de ces années formatrices au 101 av. de la République. Dans la classe d’âge de ma génération, il y avait 20% de bacheliers, contre 64% aujourd’hui.

Que sont nos amis devenus ? C’est à cette question que répondent trois sites de recherches spécialisés  sur ce sujet    Copains d’avant     trombi.com  

Deouis la 1 ère mise en ligne le 10 Novembre 2007 j’ai reçu des témoignages éclairant notre passé commun, celui du temps des copains.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

5 thoughts on “Mes photos de Classe, années lycée.

  1. Serge Eppstein Post author

    Salut,

    Lerat je l’ai revu à l’époque où il était proxénète, dans une salle de jeux à Strasbourg Saint-Denis. Je me souviens de lui en mai 68 quand au début des grèves au lycée il haranguait les élèves d’une salle de classe au 1er étage. Et alors que les élèves s’approchaient dans la cour il leur pissait dessus. Sans doute sa façon d’exprimer sa rebellion…

    J’ai entendu une anecdote sur son oral au bac en histoire. Je ne sais pas si elle est vraie mais en tout cas, quand il a tiré son sujet il est tombé sur … l’URSS. Comble pour un fan des États-unis. A ce moment il aurait dit à l’examinateur : « Je veux les States ou rien ». Le zéro qui a suivi a été éliminatoire.

     En terminale j’avais le même prof de math que toi. Il était nouveau dans le lycée. J’ai aussi eu Alkaïm et Astre. Un sympa en math (4e) c’était Barbier. Un peu gaga mais gentil. Par contre en sciences Nat j’ai eu un nain pas trop cool. Ainsi que la star du lycée, Vather (Wather Vater?) et ses fameuses séances dans la salle de ciné avec le surveillant…

    Quant au surveillant général des secondes, premières et terminales, il en tenait une sacré couche lui aussi. Après mai 68 il était comme métamorphosé et il rasait les murs. Un sacré connard que j’ai eu en physique en terminale, c’était de Cugnac. J’essaierai de scanner le peu de photos que j’ai (5e, 4e, première et terminale je crois) et je t’enverrai ça.

     Clair était en effet très efféminé mais pas plus que son copain Godard (Godart?) que tu as dû connaître aussi. En regardant de plus près cette photo je reconnais d’autres élèves dont le blond juste derrière toi. J’ai oublié son nom et pourtant nous étions très copain. Ses parents avaient une maison au Crotoy et j’y suis allé quelques fois. Je suis allé en Angleterre avec lui aussi.

    Derambure était un de mes meilleurs copains. Sabatier aussi. Lui je l’ai retrouvé par hasard au festival d’Avignon il y a 3-4 ans. Il m’a reconnu alors que nos chemins se croisaient dans une ruelle obscure à 11 heures du soir. Depuis nous gardons le contact et nous nous voyons chaque fois que je vais à Paris. La dernière fois que j’ai entendu parler de Derambure c’était en 1976 je crois. Il avait eu un accident de voiture au sud de Paris alors qu’il se rendait à Katmandou et il était en chaise roulante. Sinon je reconnais la plupart des élèves sur les photos et je les ai eus dans mes classes

    Au 3e rang 4e en partant de la droite il ya un élève que je crois reconnaître et qui lui aussi avait un jumeau (peut-être l’élève à sa gauche?). Si c’est bien lui, il s’était mis à la guitare électrique et en un an était devenu un véritable virtuose qui jouait du Clapton (Cream) et du McLaughlin à s’y méprendre.

    J’ai vu sur ta page web qu’à l’époque tu fréquentais les salles d’art et d’essai. Un prof inoubliable que j’ai eu en seconde A : Henri Agel. J’ai vu il y a un ou deux ans sur le site des anciens de Voltaire qu’à l’époque il vivait encore à plus de 90 ans.

    La Suède c’est … très calme, mais si tu connais le Canada (lacs et forêts) c’est assez semblable et ça ne manque pas de charme. J’y suis arrivé en 75 (pour raison de mariage et de paternité) après un an passé en Angleterre. Et toi c’est comment sur ton île?

    Reply
  2. Philippe Werson Post author

    58 ans le 20 octobre… et médecin légiste, en fait je suis le chef de service du service de médecine légale du centre hospitalier sud francilien.

    Tu n’as pas beaucoup changé…. j’ai toujours en souvenir les rendez-vous du matin pour le trajet boulevard voltaire / avenue de la République…
    et surtout continue en ne changeant pas.

    Philippe

    Reply
  3. Michel Auclert

    Bonjour,

    Je suis sur la photo de 6°1 au dernier rang 3° en partant de la gauche.Nous n’avons été dans la même classe que cette année là. Je me souviens que nous faisions une partie du trajet ensemble, moi j’arrivais de la rue du chemin vert et toi il me semble de la rue servan ou duranti.
    J’ai reconnu Martineau (3° Rang 1en partant de la gauche), puis sur le même rang, en position 3 Yan Dodeur, et en 7 Pierrot Aurégan, et sur ta rangée 3 avant toi Carvin.
    Les prof eux sont à gauche Lignereux, (appelé Romulus), franç/latin, et Bertrand prof d’allemand, nous avions Barbey en math; et en sciences Nat, Vather, dont il est question sur ton blog, responsable de nombreux 1er émois lorsqu’elle s’asseyait sur les tables…, en histoire/géo c’était philippe Mermet, en gym Basset
    Sur les autres photos ou tu es il y a pas mal de nom dont je me souviens.
    Le seul « ancien » que j’ai rencontré est Denis Berthelier, avec qui j’avais préparé le bac, et où si je n’ai pas eu ce fichu bac, j’ai énormément progressé au poker et au tarrot.
    J’ai joué dans un orchestre pendant 10 ans, (en 69 le prof d’allemand Villain nous a fait jouer à la fête du lycée, il y avait Maxime Sorry dans le gymnase et nous dans le refectoire, et commencé comme monteur en téléphonie en 69, où j’ai décidé de rouvrir mes bouquins et de m’y « remettre » ce qui m’a permis d’arriver ingénieur en 87, avec aucun regrets sur le temps perdu, ce qui m’a permis en 90 de créer ma boite (ou je suis seul, avec une comptable, …mon épouse préférée), comme consultant mais surtout formateur en réseau télécom.
    Tout ça m’a permis de voyager un peu partout dans le monde ce qui me permet de dire aujourd’hui que j’ai un certain nombre d’heures de vol (au propre comme au figuré)
    J’ai 2 fils, 33 et 31 ans, et bientôt un 4° petit enfant.
    Mon fils ainé est journaliste sportif et micro, (10 ans dans le groupe test, Micro hebdo, et avant l’ordinateur individuel), et dans les années 90 je lui avait fait créer un site minitel basket usa devenu par la suite un site web),il vient de faire (et terminer…), le marathon de New York, l’autre est directeur d’école primaire, et entraineur de basket régional.
    Mon activité étant assez lucrative celà fait maintenant 10 ans que je m’en tiens à 6 mois de travail par an, le reste étant consacré à la musique, les voitures des années lycées, (je roule avec une Méhari de 1970), quand je suis en normandie) et une activité qui me reste des années lycée : glander !!!
    J’ai oublié métier oblige : je suis bavard !!!
    Et toi il te faut combien de lignes pour résumer 45 années ?
    Je vais te laisser pour l’instant car j’ai encore plein de choses à ne pas faire
    Donnes moi plus de nouvelles
    Michel

    Reply
  4. Pierrot Auregan

    Bonjour tous le monde !
    Comment allez vous depuis le temps ? Moi tout va bien. Je ne vais pas m’attarder ici car je dois aller à mon cour de chant. ( maintenant, ma passion n’est plus faire des betises dans les rues mais chanter ). J’ai eu 3 enfants : – une fille de 32 ans qui est institutrice
    – un garçon de 39 ans qui est foreur
    – une autre fille de 35 ans qui est puéricultrice
    Enfin, maintenant je suis aussi papi ! 4 petits-enfants
    Au revoir tous le monde et en espérant avoir de vos nouvelles dans les meilleurs délais
    PS: Vive les photos de notre enfance

    Pierrot.

    Reply
  5. Bernard Youniou

    Bonjour,
    Nous étions ensemble au lycée Voltaire, il y a …. quelques années en 3e et 4e .
    Je n’avais pas vu ces photos depuis longtemps et j’y ai reconnu quelques visages et des noms me sont revenus
    Photo 4e en 65 je suis au rang 2 position 1
    rang 2 pos 3 = Ollagnier 2-6 Poinsot 3-1 Gérard Dauron 3-5 Jean Coadou (on a fait une école d’ingénieurs ensemble ensuite)

    Photo 3e en 66 je suis au rang 3 position 6
    1-2 Gérard Dauron 1-8 Jean Coadou et enfin le célèbre Jacques Vendroux Journaliste à France Inter au rang 4 pos 5.
    Il devait avoir 17ou 18 ans en 3e . Je me souviens en particulier qu’en fin d’année il s’était rendu à une séance de « plein air » à Vincennes en 2 CV !! Il fallait le faire en 3e ….
    Il fut aussi plus tard (peut-être l’est-il encore) président du Variétés Club de France (équipe de foot avec de vieilles gloires et des artistes)
    J’ai su un jour qu’il avait été grièvement blessé dans la chute d’une tribune lors d’un match de Coupe de France au stade Furiani de Bastia, accident qui avait fait grand bruit à l’époque (années 90 ?)
    Travaillant à Air France et voyageant pas mal , sait-on jamais si je passe par St Martin ?
    Amicalement
    Bernard
    ===========================
    Salut Bernard,
    Oui, je me souviens de ton visage, mais j’aurai été incapable de retrouver ton nom. Après 45 années !!!

    Voici ceux dont je me souviens pour la 4° ( et 3°)
    Pierre Prieux , le 1er de la classe : 1/5 (1/6) , polytechnicien il fut jeune PDG dans la construction de bâteaux de plaisance Dufour; aujourd’hui à la tête de la Holding Tronico, un ensemble de quatorze sociétés spécialisées dans les pièces mécaniques de très haute technologie.
    Avec des lunettes sur ta rangée : Ostrowsky 2/5 (3/5)
    Bismuth : 2/9 (2/4) Turpin 1/3 et Cuzin (3/8)
    Dardelet 2/6 (2/9) ,nous étions voisins Bd Voltaire
    Au 4° rang Garnier 4/2 (4/2) et Moreau 4/3 (4/1) toujours 1er en Histoire Géo. A côté de moi Epstein 4/4 et Mollet (4/4)

    Il y en a un qui avait un culot incroyable en récitation, il remplissait les trous de mémoire par des phrases de son cru : 2/8 (3/4) j’ai oublié son nom. De même pour 4/7 ( 2/1) excellent à la course en sprint. Prof de Gym en 4° Le Bellec.

    Amicalement,
    Gilbert

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *