Paris fourrière

FOURRIERE

22-v-la-les-flicsA Paris, la mise en fourrière c’est pas la rue des Morillons. Chez l’une on y retrouve sa voiture (250.000 par an) moyennant 200 roros, chez l’autre on  espère y  retrouver un objet perdu (180.000 / an).

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *