La Semsamar est dans le rouge

Marie Paule Romana Belenus

Le rapport de la Mission Interministérielle du Logement Social ( Miilos) avait notamment pointé  il y a six mois le  dysfonctionnement du Conseil d’administration et  la rémunération excessive de la  directrice générale de la Semsamar, que Marie Paule Bélénus Romana  hérita du système Kirlipoche ( Jean Paul Fischer ) . Pour les cinq années qui précédent son départ en retraite, j’ai calculé rubis sur l’ongle  une moyenne de 3.000 € par jour, shabbat et Week-end compris (salaire fixe + intéressement aux bénéfices).  L’ours alsacien est un gros bosseur style marche ou crève, un dirigeant autocrate efficace,  léguant une trésorerie positive de  44 millions €. Qui dit mieux ?

semsamar La comtesse Ramona-Bélanus , en poste depuis Juillet 2009 ne manque ni de compétences ni  de force de travail  pour justifier un revenu exorbitant de 1 600 000 € / an.  Le superbe document de 124 pages distribué au Conseil Territorial lors de son intervention du 4 juillet dernier, présente les résultats 2012 du Groupe Semsamar,  axes de développement et perspectives. Belle manière pour fêter sa 4° année d’activité à la direction de la Sté d’économie mixte saint-martinoise, qu’elle dirige en conservant le style autocratique qui avait fait ses preuves avec son prédécesseur, unique décisionnaire. Voir iCi mon entretien avec Jean Paul Fischer. Seulement voilà … Ce même 4 juillet,  Michelle Laurent Directrice adjointe déléguée aux finances, reçoit sa lettre de licenciement immédiat, qui lui reste au travers du gosier…  SXMinfo  a mis en ligne  ses protestations.  Un licenciement à haut risque alléguant la faute grave, contre laquelle l’intéressée réplique par une lettre  instructive de 12 pages qui  révèle  ce que le beau catalogue distribué au Conseil territorial ne dit pas !

Elle a spectaculairement dégradé  les finances. Déficit de trésorerie au 31 Décembre 2011  -7.497 millions €   et  – 4.203 millions € au 31 Dec 2012.   Le beau document de promotion remis à tous les élus, a caché ce manque de cash.  En trois années de mandature la trésorerie est rapidement tombée dans le rouge. En pointant  « la dilapidation de 2 millions d’euros  d’apports dans la reprise de Guadeloupe TV »  cette lettre  contre la directrice si largement rémunérée, indique par une formule aimablement bien troussée entre femmes  » Non, vous ne vous referez pas une virginité financière sur le lit de mes prétendues fautes ».

Avec les révélations de cette lettre argumentée, je me suis mis dans la peau  du novice Wendel Cocks   quand il la lira.  Je cite encore :  » Non, je ne suis pas en rupture avec la société, je suis en rupture avec vos décisions et stratégies, avec votre gestion   qui creuse sans cesse le déficit de trésorerie de la société » .

Depuis le 12 juillet dernier, Wendel Cocks remplace pour 1 500 € /mois, Aline Hanson à la présidence du Conseil d’administration de la Semsamar. Il y siège avec le sénateur et le député. Dans une société anonyme conformément au  code du commerce art 225-55 il est anormal qu’une directrice financière puisse être révoquée sans passer par le Conseil d’administration. N’est-il pas ?

Wendel Cocks s’est déclaré désireux de « veiller à ce que les intérêts des collectivités que nous représentons soient garantis, et que les travaux qui sont ou seront menés, résultent de choix stratégiques mis en œuvre pour un développement économique durable des territoires ».  Rigoureux ? Qu’il le prouve rapidement par son implication.

Ci-dessous Vidéo de 8 mn 45 – « Politix ( RFO) reçoit Mme Bélénus Romana »  ( You Tube – Oct 2011)

Cet article a fait l’objet d’un Droit de Réponse de la directrice générale de la Semsamar, publié ICI.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

8 thoughts on “La Semsamar est dans le rouge

  1. Opéra

    Petite precision: pour la revocation du directeur general et directeur délégué dans la S.A c’est l’article L225-55 al1.

    pour Guadeloupe TV : lire l’article L1521-1 DU CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

    Reply
  2. denis lacroix

    Bonne synthese. Les salaires de Fischer, puis de la directrice sont plus que scandaleux, ils sont révoltants dans nos îles où les gens ont peine à joindre les deux bouts. Le cynisme de ces personnages !
    Cela dit, ces salaires étaient versés avec l’accord du conseil d’administration. Ces administrateurs, en majorité issus de la Commune, puis de la COM, n’y trouvaient rien à redire dans la mesure où la SEM dégageait année apres année d’importants bénéfices, peut-être en négligeant les infrastructures indispensables à SXM au profit d’opérations en défisc, lucratives. Demandons-nous pourquoi, avec une société d’économie mixte de l’importance de la SEMSAMAR, nous avons des problèmes de voirie, d’égouts, etc. Parce que ces travaux coûtent, mais ne rapportent pas – du moins à court terme.

    Reply
  3. Jean louis Rousselot

    Que dire, il y a manifestement un conflit aiguë de personnes ! la politique de gestion de la trésorerie a changé, de fortement excédentaire (ce qui n’est pas un objectif en soi), elle devient tendue (financement des Collectivités locales en lien avec leurs déficits structurels et opérations d’investissements risqués), ce n’est pas ce qui me semble le plus grave si le résultat d’exploitation reste positif ?

    Maintenant c’est peut-être un signal fort de détérioration future de certains fondamentaux de gestion ou de stratégie de développement/croissance, je pense que c’est là où l’on peut (peut-être) alerter/dénoncer les « dérapages » de la « Directrice Générale », sans parler de sa rémunération exorbitante (qu’elle semble bien défendre devant le CA …)

    Reply
  4. Jacques Ledu

    La SEMSAMAR, c’est d’abord l’histoire de quelques corrompus qui décident de constituer une Sté d’Economie Mixte et rafle tous les Marchés de travaux à des prix qu’ils fixent eux-mêmes et dont ils décident l’adjudicataire avec ou sans appel d’Offres….Facile de gagner beaucoup dans ces conditions….

    Puis ils décident , pour la partie d’actionnariat qui les concerne de se distribuer de gras dividendes.. et d’attribuer un salaire au Directeur ,salaire digne d’un des plus importants Patrons d’Industrie de France. Tout va bien , les profits sont évidemment énormes et le rôle social de la SEM est respecté….Les acteurs de la SEM vieillissent …la Mairie devient Collectivité, le Maire le plus riche de la Caraïbe( que dis-je de France) se retire, le Directeur dela SEM se retire….

    Mais les mauvaises habitudes restent et tout naturellement la nouvelle Directrice de la la SEM conserve les avantages extravagants acquis par son prédécesseur et pourquoi pas? puisque personne ne dit rien et continue à ne rien dire……les profits diminuent un peu mais pas trop, car c’est toujours en position de monopole que la SEM agit…..ah j’oubliais….ajoutez la complicité d’une Elue Guadeloupéenne , elle aussi vieilli…qui fut « ami’ d’un certain Monsieur CHIRAC..!!!Une histoire de voyous désormais en retraite qui n’osent se regarder dans la glace….

    Reply
  5. remy

    je reviens sur le salaire de la directrice de la SEM ,que dire ,bravo la COM ,la préfecture ,la cour des compteS tous les services qui sont au courant de Ces salaires sans rien dire,ça veut dire que ça dérange personne ,sachant que cette belle ile est ni plus ni moins en train de se dégrader depuis de nombreuses années.

    Pas d’infrastructures pour les jeunes ,des routes qui ne portent que le nom de routes,des commerces à l’abandon et tous ceux qui sont délabrés , des chiffres sur le taux d’occupation des touristes qui frôle le ridicule ,aucune boite de nuit coté français et même pas de casino pour faire rentrer des devises ,aucuns investisseurs autorisés a investir côté français et a voir coté hollandais. ils sont des cours à nous donner, le cirque du soleil et ce projet sur le front de mer aurai été bien venu.

    Et projet à la Belle Créole s’est pas ridicule de dire qui ni y pas d’échelle de pompier pour aller à plus de trois étages …… que du bonheur pour notre ile et ses habitants!

    J’espere que son salaire elle va le garder longtemps,et après on parle du RSA qui plombe les finances de la COM …salutations !
    Personne ne bouge sur cette ile pour arrêter ses dérives, alors il y qu à continuer comme ça, personne n’est solidaire,certains pays ont eu le courage de descendre dans la rue pour virer ce genre de personnes……… putain y en a marre.

    Reply
  6. Mireille Loubet

    Ben nous y voilà… après quatre années à « faire semblant », les masques tombent….

    La prise de participation dans GTV, Le Pélican l’avait dénoncé dès le début. A ce moment-là, MPBR avait répliqué par un beau communiqué en couleurs, payé comme une pub pour dire sa façon de penser. GTV devait être un des outils de communication pour la COM…. Deux ans après on sait ce que c’est devenu.

    En revanche, concernant la perte de trésorerie de la SEM on ne peut pas à mon avis tout mettre sur le dos de MPBR. En effet, Fischer a disposé durant son temps pour les logements sociaux de toutes les exonérations d’impôts fonciers notamment grâce à la défiscalisation et au logement social, mais 15 ans après tout cela tombe.

    Le patrimoine de la SEM étant énorme, la société a dû se retrouver d’un coup avec d’énormes impôts fonciers à payer, et avec des obligations aussi de travaux de réhabilitation dans ses résidences les plus anciennes. De quoi grever encore plus un budget écorné.

    Reply
  7. Julius Trébuchet

    Cher Jabiru,

    Sous le pseudo « Kasaye Kaoha » votre serviteur avait autrefois commenté un texte « très citoyen » de M.Ali Laggoune.
    Quelques précisions concernant l’équipe de malfrats grenouillant dans le cloaque « politichien de la mal-famn » – toujours aux affaires – gardent peut-être encore aujourd’hui le mérite de rappeler les indignités qui ont orné les  » brillantes carrières » de ces « sympathiques personnages » … dont le soucis majeur aurait été l’intérêt général !
    Il au moins le lire à cette occasion …

    Voir Kasaye Kaoha | le 18 octobre 2006 à 04:40 |

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *