Maître Montravers calomniateur

CALOMNIE


Jab signatureChez WBM avocats,  Wizmane, Bouganim, Montravers « La détermination de la stratégie et la mise en œuvre des préconisations, conseils ou procédures constituent la valeur ajoutée, en vue d’apporter les instruments juridiques nécessaires à la préservation des intérêts économiques. Notre approche privilégie la mise en œuvre des instruments juridiques au profit de la réussite économique. »

 M°  Montravers  a rejoint ce cabinet  il y a quatre ans, après l’échec de Montravers & Partners fondé avec Sophie Scemla,   au 66 av des Champs Elysées (2004 – 2009). C’est Roméo Fleming qui me l’avait présenté alors qu’il présidait l’Office du Tourisme, en 2002 si ma mémoire est bonne.

Avant que n’éclate  l’affaire des AOT de la Baie Orientale, nous avions repris contact  en  Aout 2012 pour un dossier sensible sur la déontologie de l’avocat Aude Richards. Dans la foulée, M° Montravers attira mon attention vers la Baie Orientale, où il défendait depuis le mois de Février les droits des restaurants de plage de Philippe Just ( le Kontiki)  et Elisa Cohen ( le Bikini), deux des gérants  des « Five Stars du St Tropez des Caraïbes » concept du promoteur Norbert Luftman, persona grata du Tourisme  sur la French Riviera. Cette tentative de scission des « vassaux contre leur suzerain » (sic)  allait nous entraîner dans une ténébreuse affaire politico-judiciaire aux ingrédients multiples, avec une vingtaine de recours judiciaires tous perdus en cette fin d’année 2013.

le radeau du naufragé du Kon Tiki

le radeau du naufragé du Kon Tiki

 Malgré un  travail personnel opiniâtre, engagé avec grande abnégation financière, M°  Montravers est resté digne et loyal avec ses clients. Sans argent pour contribuer aux honoraires des procédures diligentées  tous azimuts, l’expulsion préfectorale  est finalement tombée en septembre dernier. Les gérants  ont perdu leur gagne-pain. Adieu aux espoirs d’honoraires sur les gains du résultat positif escompté. Le « profit de la réussite économique  » énoncé dans la philosophie de WBM Avocats n’est plus de mise.

Impressionnante chute judiciaire, malgré le concours actif de l’enquête à charge du Major Antoine Tricoire. Cet Officier de Police Judiciaire (dont M° Montravers assure par ailleurs le divorce à Privas) est  un  Zorro gendarmique qui  vient de quitter l’île après passage  « under control »  disciplinaire hiérarchique.

  MON TRAVERS SUR LA SELLETTE

CALOMNIEAudience correctionnelle du 14 Novembre au Tribunal de Saint Martin. M°  Montravers est cité à comparaître par Norbert Luftman qui s’estime victime d’une dénonciation calomnieuse  et diffamatoire. Citation directe sur le fondement  de l’art. 226-10 du Code pénal qui énonce :

 » La dénonciation, effectuée par tout moyen et dirigée contre une personne déterminée, d’un fait qui est de nature à entraîner des sanctions judiciaires, administratives ou disciplinaires et que l’on sait totalement ou partiellement inexact, lorsqu’elle est adressée soit à un officier de justice ou de police administrative ou judiciaire, soit à une autorité ayant le pouvoir d’y donner suite ou de saisir l’autorité compétente, soit aux supérieurs hiérarchiques ou à l’employeur de la personne dénoncée, est punie de cinq ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende. 

La fausseté du fait dénoncé résulte nécessairement de la décision, devenue définitive, d’acquittement, de relaxe ou de non-lieu, déclarant que le fait n’a pas été commis ou que celui-ci n’est pas imputable à la personne dénoncée.  En tout autre cas, le tribunal saisi des poursuites contre le dénonciateur apprécie la pertinence des accusations portées par celui-ci. »

M° Stephen Montravers

En effet, M° Montravers avait envoyé deux lettres recommandées au Préfet Philippe Chopin . Pièces qu’il m’avait aimablement communiqué parmi celles de ses conclusions initiales devant le Tribunal administratif de Basse Terre au début du marathon judiciaire. Voici les termes diffamatoires litigieux :

 Paris, le 2 Mai 2012–  Pièce 22  » … Il m’a été rapporté de manière insistante que Monsieur Gumbs, précédent Président de la COM aurait octroyé peu de temps avant son départ une nouvelle AOT à la Sarl Sindextour représentée par Monsieur Luftman, AOT portant sur la parcelle AW 33 et ce, sans avoir jamais répondu à la demande présentée par mes clients dans mon courrier remis à la COM le 23 février.

Certains soutiennent même que cette faveur serait la contrepartie du soutien financier apporté par la famille Luftman et Sindextour (apparemment en espèces), à la récente campagne pour les élections territoriales. J’imagine que vous serez particulièrement vigilant afin de faire vérifier immédiatement cet état de fait… »

 Paris, le 8 Juin 2012 – « …  En dernier état des choses, le Président Alain Richardson que j’ai pu rencontrer le premier juin en ses bureaux à la COM m’a indiqué qu’à sa connaissance aucune AOT n’avait encore été délivrée au renouvelée sur cette parcelle.

Je l’ai appelé pour ma part à faire part de la plus grande prudence, le propriétaire de Sindextour ( précédent titulaire de l’AOT expiré en 2007) racontant à tout va que la nouvelle COM ne pouvait rien lui refuser, tant il avait massivement contribué financièrement à la campagne électorale du Président Richardson. »

Interloqué par cette active propagation d’une rumeur habilement assortie du conditionnel , je lui  demande par Mail du 21 Août :  « Quels sont les éléments probatoires sur lesquels tu fondes ces affirmations ? »  Je vous copie-colle   sa réponse .

Plaque du Boulevard Arago à Paris - Street Plaque in Paris…  » Sur les propos de Norbert en public tels que rapportés par d’autres personnes. Je n’ai pas assisté à ces propos si c’est ce que tu me demandes. Ils m’ont été rapportés par d’autres, comme l’histoire des comptes Off Shore des permanents de l’urbanisme, et Alex le collecteur des dons de campagne .

De toi à moi je m’en fout totalement qu’il fasse élire Pierre, Paul ou Jacques ! Si seulement çà pouvait amener des gens de droits et professionnels à la prise de décision se serait déjà çà ! Qu’en revanche il associe son « pouvoir d’influencer les décisions » aux montants qu’il aurait donné ( il suffit de lui demander combien pour voir si çà colle avec les comptes publiés) çà je ne peux le garder sous silence…

Dans les faits, et vu modestement de l’extérieur, il m’a semblé que la campagne du RRR était plus omni présente que celle des autres … Sans doute par un vrai élan démocratique et partisan, mais sans aucun « financements parallèles », ni côté français, ni côté hollandais ? « 

Cette rumeur,  m’est vite arrivée aux oreilles  par une amie, qui le savait de la bouche de Philippe Just, sur place au Kontiki . J’ai commencé à enquêter le 20 Aout sur cette Affaire louche à la Baie Orientale . Puis j’ai rencontré Norbert Luftman à son Hôtel de la Plantation qui déclare « la calomnie infondée » . Puis le Vice Président Guillaume Arnell en son bureau au service de l’Urbanisme,  nous dit « Je n’ai rien à cacher » 

Analysant sous l’angle critique La Crédibilité chancelante d’Alain Richardson,   cette  position non complaisante m’a procuré une série de commentaires élogieux . J’indiquais notamment après en avoir parlé avec lui au téléphone : » Ce qui déplaît au leader du groupe RRR c’est la rumeur persistante d’un éventuel dessous de table financier provenant de Norbert Luftman à l’occasion de la campagne électorale. »

effet-boomerang

L’effet Boomerang

Le retour de Boomerang ne s’est pas fait attendre. Le contrat d’honoraires d’assistance judiciaire de  Montravers pour  l’Office du Tourisme a été résilié par le Président Alain Richardson.  Ils s’élevaient à 60.000 €uros / an.

 Mentir pour nuire est calomnie, c’est la pire espèce de mensonge.

M° Jan Marc Ferly

M° Jan Marc Ferly

J’ai relevé un gros mensonge dans les conclusions que M° Montravers a transmis pour sa défense à son confrère Jan-Marc Ferly  du barreau de Guadeloupe, qui le défendait à l’audience, face au cabinet Payen-Pradines pour Norbert Luftman. Le mensonge écrit dans les conclusions est celui-ci  « Les commentaires du Blog de Jabiru démontrent que les internautes déclarent que Norbert Luftman a financé les campagnes du RRR » 

 36 commentaires postés sous  quatre  articles en 2012; puis 32 autres commentaires sous mes compléments d’enquête de 2013. Pas un seul internaute  ne parle de cette rumeur sur le financement. ! Cet homme de robe  me prend pour un Jabruti  !

Bref, j’affirme ici que cet avocat est un fieffé menteur !  Mentir pour nuire est calomnie, c’est la pire espèce de mensonge. Je démontre  la vacuité des propos d’un avocat  troublé par les affres du délire paranoïaque. Il nous a balancé une rumeur de face et de travers sur  le boulevard Arago du confetti.  L’incontournable Jabruti du confetti, un condor qui se prend pour un oiseau de grande envergure, use  de sa fonction citoyenne et de la liberté de pensée, pour mettre trois fois les points sur les i : informateur   indépendant   incorruptible

Je blogue depuis Février 2006, lorsque le gendarme Clin est mort suite à une faute professionnelle dans la ligne droite de Bellevue.  Personne n’a jamais osé m’attaquer pour diffamation publique. Une seule fois je me suis fait casser la gueule part un ancien flic et boxeur devenu proxénète, pour avoir publier ça. Lors de son départ de l’île, J.M. Pollyn Capitaine aux Renseignements Généraux m’a dit  après avoir rédigé ma fiche (catégorie Médias) « Jab c’est toi le plus intelligent sur cette île ». C’est flatteur, mais nullement certain.

Les dégâts collatéraux

Norbert Luftman

Norbert Luftman à Port Grimaud

 Dans sa jeunesse estudiantine à  la Sorbonne, Norbert Luftman militait à l’Unef, le syndicat des étudiants de gauche. Nous avons notamment cela en commun.  Aujourd’hui il est  « de droite ». Sur l’échiquier politique local, sa préférence c’est Daniel Gibbs (député UMP) lequel a largement  bénéficié de l’aide financière intéressée des canadiens du groupe Jutras.  Ses relations avec  le maire Albert  Fleming sont  restées mutuellement courtoises et respectueuses. Luftman a 78 ans.  Récent miraculé du pavillon des cancéreux du Professeur Bismuth,  meurtri par la tournure des événements,  il a définitivement renoncé   à investir  comme il l’avait envisagé à la Baie Nettlé.

Par contre son nouveau Kontiki vous étonnera très bientôt !

Jugement  mis en délibéré au 12 Décembre 2013.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

2 thoughts on “Maître Montravers calomniateur

  1. POLLYN

    Cher Ami,
    Ancien officier de renseignement sur cette île, je vous soutiens et vous fais part de toute ma confiance pour votre honnête travail de vérité. Continuez et courage. Jean-Michel POLLYN

    Reply
    • FRED

      Pas compliqué à st martin. Faire du business en situant illégale, et réserver un petit pourcentage pour se payer un très bon avocat.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *