Dr Riboud – Entretien 3

14 novembre 2014

Lors du Conseil territorial tenu le 30 octobre 2014, la fiscalité locale était à l’ordre du jour. Dans cet entretien de 20 mn, le Dr Riboud, conseiller de l’opposition parle du projet de la majorité RRR de réduire de 30% le montant du Revenu de Solidarité Active  ( RSA).

Trois séquences de ce Conseil sont intégrées dans la vidéo, avec les interventions de Ramona Connor  vice-présidente en charge du projet de réforme du RSA, Pascal Averne Directeur général de la Collectivité et Guillaume Arnell 1er Vice-Président et nouveau Sénateur élu le 28 Septembre 2014.

Séance du 30 octobre

Séance du 30 octobre 2014

Observant  l’activité promotionnelle de l’Office du Tourisme et les initiatives positives en matière de communication externe par une jeune équipe dynamique, Dominique Riboud décrit sans langue de bois la dégradation de la propreté et de la sécurité qui détériore les conditions d’accueil et d’attrait pour les touristes.

 

Liens  pour visionner les réponses du Dr Riboud au Portrait Chinois qui dévoilent sa personnalité

l’entretien n° 1  du 20 Février 2014

l’entretien n°2 du 25 mai 2014

 

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

4 thoughts on “Dr Riboud – Entretien 3

  1. Jean-Louis ROUSSELOT

    Sur la fiscalité et devant les contraintes financières de la COM, je vois 3 pistes d’exploration de recettes supplémentaires : restaurer la taxe d’habitation qui pourrait se faire (du fait de contraintes techniques, semble-t-il) par un nouveau « paramétrage » de la taxe foncière, supprimer la tranche du barème de l’IRPP à 0 % (la fusionner avec le barème à 5,5 %) qui constitue la « niche » des fraudeurs, et faire un état des lieux sur les biens sous un statut dit « offshore » en vue de définir un cadre législatif/réglementaire (même incitatif) permettant de capter un gisement de ressources qui partent à Anguilla, Tortola ou les Iles Caïmans (à vérifier)

    Reply
  2. Jean-Louis ROUSSELOT

    Quant au RSA, il y a sans nul doute trop d’abus manifeste et de logique d’abonnement que l’on peut raisonnablement estimer à 30 % … Les vrais vont payer pour les faux, mutualisation de la fraude, le statut particulier de la COM devrait permettre de « valider » chaque nouveau dossier de la CAF avant « ordonnancement » et qu’en est-il de cette étude « musclée » de la COM sur ce thème ?

    Reply
  3. Jean-Louis ROUSSELOT

    Je rajoute que le « barème » du RSA est une prérogative nationale et que la Com n’a aucune légitimité à le bouger en tant que Collectivité locale, mais en qualité de payeur, elle pourrait mieux le contrôler avec une procédure à établir !

    Reply
  4. Jackys

    Rien à dire sur le commentaire du Dr Riboud : tout est juste….. Il n’ose pas dire que la majorité actuelle est à 80% composée d’incompétents qui sont là par erreur et qui laissent l’île de st Martin partir à la dérive: insécurité, immigration incontrôlée,saleté …. St Martin glisse dans le tiers monde à une vitesse grand V! !!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *