EDiTO AVANT MAi 2018

Aujourd’hui c’est Vendredi 13,  Shabbat de Nissan au Calendrier hébraïque. Le prochain Vendredi 13 tombera  la veille du  prochain 14 Juillet. Jour de chance pour les uns et  malheur pour d’autres …

Une paire de jumelles, les zygolotes de mon cadet, sont nées  un Vendredi 13 avril, aujourd’hui elles ont soufflé  six bougies. Leur prochain Vendredi 13 avril coïncidera avec leurs 17 Printemps en 2029… De son côté, Papy Biru  se  prépare à fêter  les 50 ans de Mai 68.  Confidences intimes  du papy-boomer …

« J’adore avoir le choix dans les dates  » comme dit la Comtesse Romana-Bellenus

La date du 22 Mai prochain m’a semblé souhaitable pour un lever de rideau Officiel sur le futur emplacement de l’Entrée des Artistes et  du Café des Arts au 50 rue  de la Liberté, au coin de la rue des Pêcheurs que nous allons élargir dans un périmètre architectural  et urbain  sur le Front de mer à Marigot Bay conçu par Mauricio Lanari (l’architecte du West Indies).

 Si ce n’est pas possible – je veux dire si le compromis de vente n’est pas  signé d’ici là avec les héritiers de ce bâtiment en ruines – je reporterai au 18 Juin l’appel ZADiste* de LOiseau des îLes pour que fleurisse une Saint m’ART’in attitude post-cyclonique.

* Zone Artistique à Déployer

Mai 68, j’avais 18 ans. Prise de conscience pour l’a venir de quelques mots d’ordre restés vivaces dans mes objectifs de vie …  Il est interdit d’interdire !  Les murs ont la parole ! Sous les pavés la plage ! J’en ai déjà causé ici :  il-fut-une-fois-mai-68 .

Mes grand-pères ont fait la guerre de 14 contre les Boches. En 42 ils ont quitté Paris, menacés par le port d’une l’Etoile jaune. J’aurais donc vécu en temps de Paix, trop jeune pour partir en Algérie, mais à l’écoute des slogans du joli mois de Mai 68, sans passer longtemps du col Mao au Rotary Club.

Le Chant du départ, celui de la Liberté guidant nos pas, je l’ai fait mien trois années avant l’an 2.000 à l’approche de ma cinquantaine  en tirant la carte  Sous les pavés la plage « pour des raisons qui font que nos raisons sont belles… »

jouissez-sans-entraves-cartier-bresson-mai-68J’ai le plaisir d’être soutenu à 100 % dans le concept Street  Art  Murmures des murs et pour le projet Fresqu’île, par un frangin de six mois mon cadet, qui a fêté ses 17 Printemps pendant l’occupation de la Sorbonne, où passant à bras raccourci aux actes du « Jouissez sans entraves » il s’est profondément débridé l’goujon ! Notre rapprochement  après le siphonnage de l’œil  d’Irma n’est pas un hasard, mais une féconde synchronicité spatio-temporelle qui permet d’accorder nos Stradivarius dans la Symphonie d’la vie. J’ai observé la rapidité avec laquelle il a réussi  à restaurer son Hôtel submergé entre mer  & lagon à la Baie Nettlé . Bourse à la main,  sa planète Mercure est redevenue un écrin aux  Arts majeurs, Peinture & Sculpture. Les touristes apprécient. Ses confrères du Riu à l’Anse Marcel, Belmont à la Samana et le Beach Plazza licencient dans l’attente des ré-ouvertures prévues pour la  saison touristique 2019. 1.000 licenciés dans le secteur hôtellerie, 150 millions de dégâts. Prévisions pas plus de 500 chambres ouvertes en 2018.

Sur ce confetti dont le manteau partagé est dorénavant déchiré, il nous faut penser aux mois prochains lorsque les Tours Opérateurs examineront la renaissance de  notre Friendly Island, comparant le touristique Front Street de Philipsburg, à la capitale française en berne et détruite à 50% sur la route d’entrée à partir de la zone de Bellevue qui a été pillée , via la rue de Hollande avec ses venelles de Favela squattée par la pauvreté caribéenne.

 Le renouveau que fut Mai 68, nous avons le profond désir d’en faire ici & maintenant un rebirth collectif au milieu des ruines, en invitant des  artistes peintres contemporains reconnus dans leurs pays d’origine, solidaires en Art, Humour et Poésie pour redonner  sourire aux îliens sinistrés.

Je caresse l’espoir de bricoler un été tropical pour Miss Tic,  la poétesse  du Street Art Parisien, qui donnera une French Touch à notre île sous ruineuse résilience. J’ai noté un parallèle entre sa carte de vœux 2018 et mes portraits de rue Smile again SXM

miss-tic-2018

 

EDiTO D’UN FEVRiER SANS PLEiNE LUNE

En ce mois de Février sans pleine Lune, j’ai bien avancé sur l’un des trois vœux évoqués dans l’éditorial du 1er Janvier dernier. Celui du projet « Street Art ~ Fresqu’île ». Un musée à ciel ouvert, c’est un musée Popul’air. L’émoi de la Peinture  de l’humour et de la poésie. L’Art fait murmurer les murs dans un langage visuel esthétique.

Tenir dorénavant la fonction de premier de cordée parmi mes ami(e)s Zadistes saint-martinois. Au milieu des ruines et des destructions de notre territoire insulaire touristique dévasté par Irma (cyclone Catégorie 5 boxant super dur) il saute aux yeux de tout un chacun que nous disposons d’une Zone Artistique à Déployer, un chantier enthousiasmant contribuant à l’amélioration de la vie collective de la population saint-martinoise et le plaisir de nos visiteurs étrangers.

http://fr.jabiru-blog.info/2008/01/11/les-rumeurs-de-mort/
Jean Luc Hamlet

A l’occasion de la réunion convoquée le 9 Février dernier à la CCI par la jeune Valerie Damoiseau de Beau-plumage,1ère Vice-Présidente et son Directeur général adjoint Thierry Gombs, tous deux spécialistes du Volley-ball,  j’ai pris conscience que le regretté Jean Luc Hamlet n’avait pas de successeur politique pour l’accompagnement des artistes locaux. Il nous avait été préalablement communiqué que cette réunion publique traiterait de la Culture, du Tourisme et du Sport. Seules les activités sportives furent présentées.

50-rue-de-la-republiqueAu n° 50  rue de la Liberté, Athanase Cagan avait jadis exploité le Supermarché Simportex  ( 1er Janvier 1982 jusqu’au 31 Aout 1990). Puis il est devenu concessionnaire des moteurs Yamaha pour  bateaux, avec la Sa Shoreline Marine  familiale, au cours des cinq années suivantes. L’activité a cessé avant Luis. Athanase Cagan est mort cancéreux en Février 2001. Il venait de fêter ses 59 ans. Ses héritiers ont laissé le bâtiment à l’abandon. Après Irma, c’est aujourd’hui une ruine toiture crevée, sur une surface de 400 m² dont la reconstruction est soumise aux règlements d’urbanisme sur les 50 pas du Roy, avec coefficient 2 et 10 mètres de hauteur à l’égout de la toiture.

Au cœur du Marigot ni les murs à repeindre, ni les ruines font défaut. La Grande Catherine 2  Tsarine de Russie     (1712-1760) avait choisi le jaune, le vert et le bleu pour embellir les façades de  Saint-Pétersbourg [ Санкт-Петербу́рг ]. Certes les Mickey croisiéristes débarquant à Philipsburg (où c’est toujours l’été même en hiver) ne viennent pas visiter le phare architectural  du golfe de Finlande aux bords de la Néva, ni se promener dans un Disneyland enchanté. Sur un confetti tropical, ils découvriront au Nord de la Friendly Island, la French Touch culturelle, complétant  sa réputation gastronomique bien établie. Les américains, regardez comme ils vivent… Y’en a plus d’un tiers  qui bouffe obèse sur les parkings dans leurs bagnoles !

ZADistes donc, pour faire disparaître, rénover et décorer pour un temps durable, notre triste « spectacle » de ruines cyclonées, de murs délabrés recouverts de tags minables. Laids et ridicules cacas de chiures de mouches. Résilience post-cyclonique, le traumatisme est derrière nous après 6 mois !

Militants de la transformation sociale, nous sommes passés de l’individualisme dans la compétition, à l’individualité dans la Coopération. L’entité juridique  pour gérer, contracter et développer notre  Maison de la Culture et de la Jeunesse, sera la coopérative de  » l’Entrée des Artistes » Fwi .   

Premiers nettoyages dans les décombres et les flaques d'eau gluante.
Premiers nettoyages dans les décombres et les flaques d’eau gluante.

Dans une première étape, après nettoyages, réfections indispensables, branchements de l’eau, de l’électricité et des connexions internet, nous mettrons un grand atelier en commun pour les artistes locaux spécialistes du Street Art, ainsi que pour nos invités caribéens et ami(e)s artistes ayant fait leur preuve artistique sur les murs des grandes mégapoles. A terme, il s’agit d’ériger Le Café des Art en toiture-terrasse with panoramic view on Marigot Bay. Notre ambition de résilience post-cyclonique dans la Cité, est celle d’artistes et citoyens, désireux d’animer la Démocratie p’ARTicip’active dans les domaines culturel & touristique, avec salle de spectacle (jauge 200 places).

Il s’agit très précisément de promouvoir en centre ville à Marigot (dans l’ancien Supermarché Simportex que les -30 ans ne peuvent pas connaitre) une galerie d’art rassemblant tableaux, sculptures, photos, arts graphiques, artisanat local…

Y seront également programmés du Théâtre,  Jazz Sessions & Concerts, Café Philo,   Ciné-Club du 7° Art (séances du Samedi après-midi pour la jeunesse). Nous contribuerons à la formation, l’éclosion et l’accompagnement des jeunes talents. Il faut du muscle, du tendon, du nerf ! Bref tout le contraire du haricot de mouton bêlant…   Pas de la culture flasque ! La Culture, ce n’est pas ce qui reste quand on a tout oublié, mais  ce qui reste au contraire à connaître quand on ne nous a rien enseigné. Comme disait Léon Blum, un cousin d’Alsace au Front Populaire :  » La noblesse de l’homme c’est l’Espérance. Elle donne un parfum différent à l’air que l’on respire. »

A l’âge mûr, l’aboutissement d’une Belle Vie ?

Avoir  réaliser nos vieux rêves de Jeunesse !  

Vue de la Terrasse s/ le Toit
Vue de la Terrasse s/ le Toit
Post-relais Hte tension EDF Rue du JF Kenedy & rue du Gen De Gaulle
Postes-relais Hte tension EDF  dans Marigot Rue  Kennedy & Av. du Gen De Gaulle, agrémentés de tags façon chiures de mouches.

Deux fétiches Miss Tic & Pinocchio

Deux fétiches : Miss Tic & Pinocchio

 

 

 

 

 

 

 

SAiNT MARTiN Année Zéro ~  A la Saint-Bertrand j’ai vu la mort venir…  

Nous n’avions qu’une chance improbable de 0,ooo75 % d’être traversé par l’oeil du Cyclone Puissance 5. La Grande Clémence nous a fait toucher le Gros Lot de la St Bertrand. Irma 6 septembre,jour de Chance ? Puissant paradoxe au seuil d’un avenir à construire nous-mêmes au seuil du 1er Chapitre 1er pour une Reconstruction durable.

30 Août 2017~  îles du Cap Vert au large du Sénégal, une tempête tropicale s’est formée et traverse l’océan Atlantique. Direction Amérique centrale. Trajectoire prévue via la mer des Caraïbes. C’est comme ça depuis des lustres. La force thermique interne aux cyclones avec pluies diluviennes et tornades,  déclenche des Cat/Nat (catastrophes naturelles) météo-logiquement destructrices lorsqu’elles tombent sur nos têtes.

france-hexagonaleLes indiens Caraïbes nommaient Hurrican leur Dieu de la Tempête et du Mal. Aujourd’hui les ouragans sont prénommés et classés.  Irma la Dure a boxé poids-lourd Catégorie 5, le sommet sur l’échelle d’emmerdes calculé par Saffir & Simpson.

Surface d’Irma 330.000 km², soit 65% de la France hexagonale. L’œil d’Irma 50 km de diamètre soit une pupille dilatée sur 2 000 km².  Superficie de la mer des Caraïbes 2,64 millions km², taille de St. Martin 93km².

Probabilité de 0,ooo75 % d’avoir l’oeil du cyclone sur la gueule . 

Siphon évasé en entonnoir vers le haut, sa force centrifuge alimente le puissant mur nuageux qui l’entoure, chargé de pluies diluviennes et vents d’extrême violence, provoquant l’élévation du niveau de la mer en vagues déferlantes de 6 à 8 mètres de haut. Bref et pour faire court, l’œil d’Irma est sec tandis que ses lourdes paupières  chialeuses vibrionnent. 

trajectoire-irma

Dans l’oeil du cyclone

syphonageA partir de 3 heures du matin Siphon évasé en entonnoir vers le haut, sa force centrifuge alimente le puissant mur nuageux qui l’entoure, chargé de vents d’extrême violence, provoquant l’élévation du niveau de la mer en vagues déferlantes de 6 à 8 mètres de haut. Bref et pour faire court, l’œil est sec tandis que ses lourdes paupières  chialeuses vibrionnent. Les vents orientés Nord/Sud soufflent à très grande vitesse.

Rivages du littoral submergés, tous les bateaux, voitures et containers s’envolent. Tous les pare-brise explosent,  les toitures en tôles décrochent,  les baies vitrées éclatent. Habitations et hôtels de la façade maritime sont détruits à 95%, submergés jusqu’au 1er étage.

250 à 360 Km/hre de TGV dans la gueule ! 

La végétation de l’île est brûlée par le sel marin. Boule à zéro.

Comble de la faiblesse humaine, le COCHE [Centre Opérationnel du Commandement des Huiles Essentielles] Breveté  S.G.D.G. est totalement détruit. COCHE EN ETAT DE CHOC repliés dans les chiottes en pleine Cata, les pros du gros Risque  autour d’Anne Laubies , préfète sans reproche.

Bureau préfectoral SGDG

ThanatologueA l’école primaire Emile Larmonie,  réquisitionnée comme abri Cyclonique pour les habitants de Cul de Sac tout est détruit (photo ci-dessous).

Le squelette d’un enfant en bas âge y a été retrouvé.  Identifié par un Thanatologue de l’Institut médico-légal de Guadeloupe, Oscar Maniol est mort il y a une trentaine d’années. A l’époque de cet infanticide, les recherches furent infructueuses. Ce technicien de la mort m’a précisé qu’après Irma, ce n’est pas un container de 400 Cadavres congelés (selon la rumeur) dans la chambre froide de Super U qui est arrivé en Guadeloupe par bateau, mais neuf corps transportés en avion pour identifications, après avoir été déposé par les gendarmes dans la chambre froide du funérarium de Bethany Home à Marigot.

Les 400 cadavres de Super U n’ayant été ni réclamés par leurs proches au magasin, ni évoqués sur les réseaux sociaux, ni enterrés en fosse commune … logiquement ils ont été recyclés au rayon Charcuterie !

Ecole Primaire Abri Anti-Cyclonique à Cul de Sac

 

De 6 h 30 à 7 h 30 accalmie.

L’œil du cyclone traverse le ciel au-dessus de nos têtes meurtries.

L’Aire libre et calme de 2 000 km² donne un répit aux  habitants des îles de St Martin (93 km² 75.000 habitants) et St Barthélemy (20 km² 9.500 habitants)  situées au Nord des Antilles, à  250 km  de Guadeloupe et 900 km d’Aruba et Curaçao.

Pendant l’Entr’acte sous l’œil d’Irma avec un Nikon objectif Gd Angle, j’ai filmé la sortie d’Estimable Fleurius  mon voisin aytien, découvrant ensemble les dégâts dans Concordia. Ce furent 60 minutes de départ immédiat pour ceux dont l’habitation venait d’être dévastée, avec refuges solidaires en nouvel abri de voisinage. Ce furent occasions de vols et pillages collectifs pour  larrons en foire et spécialistes de la pince Monseigneur avec barre en fer.  Rien moins que du neuf gratuit à profusion pour pauvres et gens sans scrupules.  Escadron de protection militaire pas prévu par le COCHE. Giratoire au 2°mur, vents contraires Sud/Nord. Le réseau d’électricité, les téléphones, l’eau potable au robinet sont Hors services.

Apaisement définitif à 10 h 30. L’île est coupée du reste du monde !

L’Ouragan de la St Bertrand ~ Tragédie en 2 actes de 3 heures chacun, avec épouvantes nocturnes des riverains du littoral, qui n’ayant pas quitté les lieux à très haut risques, vécurent un cauchemar éveillé ayant tous vu l’heure de leur mort venir. 

Dévastations ~ Désolations

Saint-Martin année Zéro

Probabilité O,ooo75%
Probabilité O,ooo75%

Nous avions une chance improbable de 0,ooo75 % d’être traversé par l’oeil d’un Cyclone 5 étoiles. 

6 Septembre nuit de pleine lune. La Grande Clémence nous fait toucher le Gros Lot avec six heures de TGV dans la Gueule. 22 années jour pour jour après  Luis, qui s’éternisa 48 h les 5 et 6 Septembre 1995.  L’horlogerie de notre Terre-Patrie flirte avec les synchronicités spatio-temporelles. 

Dicton authentifié par  75 000 St Martinois : « A la St Bertrand, fait gaffe aux Ouragans. »  St. Bertrand  jour de chance ? Puissant paradoxe au seuil  d’un avenir à bâtir nous-mêmes. Une Reconstruction Durable. Le clin d’œil d’iRMA LA DURE a été classé Catastrophe Nationale, coût dommages évalués initialement à 1,2 milliards € par la Caisse Centrale de Réassurance. Dorénavant les sinistrés sont confrontés à leur résilience personnelle post-cyclonique traumatique. Nous sommes  encore siphonnés en ce jour de Noel, quatre mois plus tard !

trajectoire d'Irma

 25 Décembre L’Oiseau des îLes  vous souhaite un bon Noel

et  pour vœux   aux sinistrés d’Irma  Smile again SXM we are alive !

sxm-smile-again
 St MARTIN Année Zéro