Maître Montravers calomniateur

Audience correctionnelle du 14 Novembre au Tribunal de Saint Martin.M° Montravers a été cité à comparaître, sur le fondement de l’art. 226-10 du Code pénal, par Norbert Luftman qui s’estime victime d’une dénonciation calomnieuse. Jugement le 12 Décembre.


Jab signatureChez WBM avocats,  Wizmane, Bouganim, Montravers « La détermination de la stratégie et la mise en œuvre des préconisations, conseils ou procédures constituent la valeur ajoutée, en vue d’apporter les instruments juridiques nécessaires à la préservation des intérêts économiques. Notre approche privilégie la mise en œuvre des instruments juridiques au profit de la réussite économique. »

 M°  Montravers  a rejoint ce cabinet  il y a quatre ans, après l’échec de Montravers & Partners fondé avec Sophie Scemla,   au 66 av des Champs Elysées (2004 – 2009). C’est Roméo Fleming qui me l’avait présenté alors qu’il présidait l’Office du Tourisme, en 2002 si ma mémoire est bonne.

Avant que n’éclate  l’affaire des AOT de la Baie Orientale, nous avions repris contact  en  Aout 2012 pour un dossier sensible sur la déontologie de l’avocat Aude Richards. Dans la foulée, M° Montravers attira mon attention vers la Baie Orientale, où il défendait depuis le mois de Février les droits des restaurants de plage de Philippe Just ( le Kontiki)  et Elisa Cohen ( le Bikini), deux des gérants  des « Five Stars du St Tropez des Caraïbes » concept du promoteur Norbert Luftman, persona grata du Tourisme  sur la French Riviera. Cette tentative de scission des « vassaux contre leur suzerain » (sic)  allait nous entraîner dans une ténébreuse affaire politico-judiciaire aux ingrédients multiples, avec une vingtaine de recours judiciaires tous perdus en cette fin d’année 2013.

le radeau du naufragé du Kon Tiki
le radeau du naufragé du Kon Tiki

 Malgré un  travail personnel opiniâtre, engagé avec grande abnégation financière, M°  Montravers est resté digne et loyal avec ses clients. Sans argent pour contribuer aux honoraires des procédures diligentées  tous azimuts, l’expulsion préfectorale  est finalement tombée en septembre dernier. Les gérants  ont perdu leur gagne-pain. Adieu aux espoirs d’honoraires sur les gains du résultat positif escompté. Le « profit de la réussite économique  » énoncé dans la philosophie de WBM Avocats n’est plus de mise.

Impressionnante chute judiciaire, malgré le concours actif de l’enquête à charge du Major Antoine Tricoire. Cet Officier de Police Judiciaire (dont M° Montravers assure par ailleurs le divorce à Privas) est  un  Zorro gendarmique qui  vient de quitter l’île après passage  « under control »  disciplinaire hiérarchique.

  MON TRAVERS SUR LA SELLETTE

CALOMNIEAudience correctionnelle du 14 Novembre au Tribunal de Saint Martin. M°  Montravers est cité à comparaître par Norbert Luftman qui s’estime victime d’une dénonciation calomnieuse  et diffamatoire. Citation directe sur le fondement  de l’art. 226-10 du Code pénal qui énonce :

 » La dénonciation, effectuée par tout moyen et dirigée contre une personne déterminée, d’un fait qui est de nature à entraîner des sanctions judiciaires, administratives ou disciplinaires et que l’on sait totalement ou partiellement inexact, lorsqu’elle est adressée soit à un officier de justice ou de police administrative ou judiciaire, soit à une autorité ayant le pouvoir d’y donner suite ou de saisir l’autorité compétente, soit aux supérieurs hiérarchiques ou à l’employeur de la personne dénoncée, est punie de cinq ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende. 

La fausseté du fait dénoncé résulte nécessairement de la décision, devenue définitive, d’acquittement, de relaxe ou de non-lieu, déclarant que le fait n’a pas été commis ou que celui-ci n’est pas imputable à la personne dénoncée.  En tout autre cas, le tribunal saisi des poursuites contre le dénonciateur apprécie la pertinence des accusations portées par celui-ci. »

M° Stephen Montravers

En effet, M° Montravers avait envoyé deux lettres recommandées au Préfet Philippe Chopin . Pièces qu’il m’avait aimablement communiqué parmi celles de ses conclusions initiales devant le Tribunal administratif de Basse Terre au début du marathon judiciaire. Voici les termes diffamatoires litigieux :

 Paris, le 2 Mai 2012–  Pièce 22  » … Il m’a été rapporté de manière insistante que Monsieur Gumbs, précédent Président de la COM aurait octroyé peu de temps avant son départ une nouvelle AOT à la Sarl Sindextour représentée par Monsieur Luftman, AOT portant sur la parcelle AW 33 et ce, sans avoir jamais répondu à la demande présentée par mes clients dans mon courrier remis à la COM le 23 février.

Certains soutiennent même que cette faveur serait la contrepartie du soutien financier apporté par la famille Luftman et Sindextour (apparemment en espèces), à la récente campagne pour les élections territoriales. J’imagine que vous serez particulièrement vigilant afin de faire vérifier immédiatement cet état de fait… »

 Paris, le 8 Juin 2012 – « …  En dernier état des choses, le Président Alain Richardson que j’ai pu rencontrer le premier juin en ses bureaux à la COM m’a indiqué qu’à sa connaissance aucune AOT n’avait encore été délivrée au renouvelée sur cette parcelle.

Je l’ai appelé pour ma part à faire part de la plus grande prudence, le propriétaire de Sindextour ( précédent titulaire de l’AOT expiré en 2007) racontant à tout va que la nouvelle COM ne pouvait rien lui refuser, tant il avait massivement contribué financièrement à la campagne électorale du Président Richardson. »

Interloqué par cette active propagation d’une rumeur habilement assortie du conditionnel , je lui  demande par Mail du 21 Août :  « Quels sont les éléments probatoires sur lesquels tu fondes ces affirmations ? »  Je vous copie-colle   sa réponse .

Plaque du Boulevard Arago à Paris - Street Plaque in Paris…  » Sur les propos de Norbert en public tels que rapportés par d’autres personnes. Je n’ai pas assisté à ces propos si c’est ce que tu me demandes. Ils m’ont été rapportés par d’autres, comme l’histoire des comptes Off Shore des permanents de l’urbanisme, et Alex le collecteur des dons de campagne .

De toi à moi je m’en fout totalement qu’il fasse élire Pierre, Paul ou Jacques ! Si seulement çà pouvait amener des gens de droits et professionnels à la prise de décision se serait déjà çà ! Qu’en revanche il associe son « pouvoir d’influencer les décisions » aux montants qu’il aurait donné ( il suffit de lui demander combien pour voir si çà colle avec les comptes publiés) çà je ne peux le garder sous silence…

Dans les faits, et vu modestement de l’extérieur, il m’a semblé que la campagne du RRR était plus omni présente que celle des autres … Sans doute par un vrai élan démocratique et partisan, mais sans aucun « financements parallèles », ni côté français, ni côté hollandais ? « 

Cette rumeur,  m’est vite arrivée aux oreilles  par une amie, qui le savait de la bouche de Philippe Just, sur place au Kontiki . J’ai commencé à enquêter le 20 Aout sur cette Affaire louche à la Baie Orientale . Puis j’ai rencontré Norbert Luftman à son Hôtel de la Plantation qui déclare « la calomnie infondée » . Puis le Vice Président Guillaume Arnell en son bureau au service de l’Urbanisme,  nous dit « Je n’ai rien à cacher » 

Analysant sous l’angle critique La Crédibilité chancelante d’Alain Richardson,   cette  position non complaisante m’a procuré une série de commentaires élogieux . J’indiquais notamment après en avoir parlé avec lui au téléphone : » Ce qui déplaît au leader du groupe RRR c’est la rumeur persistante d’un éventuel dessous de table financier provenant de Norbert Luftman à l’occasion de la campagne électorale. »

effet-boomerang
L’effet Boomerang

Le retour de Boomerang ne s’est pas fait attendre. Le contrat d’honoraires d’assistance judiciaire de  Montravers pour  l’Office du Tourisme a été résilié par le Président Alain Richardson.  Ils s’élevaient à 60.000 €uros / an.

 Mentir pour nuire est calomnie, c’est la pire espèce de mensonge.

M° Jan Marc Ferly
M° Jan Marc Ferly

J’ai relevé un gros mensonge dans les conclusions que M° Montravers a transmis pour sa défense à son confrère Jan-Marc Ferly  du barreau de Guadeloupe, qui le défendait à l’audience, face au cabinet Payen-Pradines pour Norbert Luftman. Le mensonge écrit dans les conclusions est celui-ci  « Les commentaires du Blog de Jabiru démontrent que les internautes déclarent que Norbert Luftman a financé les campagnes du RRR » 

 36 commentaires postés sous  quatre  articles en 2012; puis 32 autres commentaires sous mes compléments d’enquête de 2013. Pas un seul internaute  ne parle de cette rumeur sur le financement. ! Cet homme de robe  me prend pour un Jabruti  !

Bref, j’affirme ici que cet avocat est un fieffé menteur !  Mentir pour nuire est calomnie, c’est la pire espèce de mensonge. Je démontre  la vacuité des propos d’un avocat  troublé par les affres du délire paranoïaque. Il nous a balancé une rumeur de face et de travers sur  le boulevard Arago du confetti.  L’incontournable Jabruti du confetti, un condor qui se prend pour un oiseau de grande envergure, use  de sa fonction citoyenne et de la liberté de pensée, pour mettre trois fois les points sur les i : informateur   indépendant   incorruptible

Je blogue depuis Février 2006, lorsque le gendarme Clin est mort suite à une faute professionnelle dans la ligne droite de Bellevue.  Personne n’a jamais osé m’attaquer pour diffamation publique. Une seule fois je me suis fait casser la gueule part un ancien flic et boxeur devenu proxénète, pour avoir publier ça. Lors de son départ de l’île, J.M. Pollyn Capitaine aux Renseignements Généraux m’a dit  après avoir rédigé ma fiche (catégorie Médias) « Jab c’est toi le plus intelligent sur cette île ». C’est flatteur, mais nullement certain.

Les dégâts collatéraux

Norbert Luftman
Norbert Luftman à Port Grimaud

 Dans sa jeunesse estudiantine à  la Sorbonne, Norbert Luftman militait à l’Unef, le syndicat des étudiants de gauche. Nous avons notamment cela en commun.  Aujourd’hui il est  « de droite ». Sur l’échiquier politique local, sa préférence c’est Daniel Gibbs (député UMP) lequel a largement  bénéficié de l’aide financière intéressée des canadiens du groupe Jutras.  Ses relations avec  le maire Albert  Fleming sont  restées mutuellement courtoises et respectueuses. Luftman a 78 ans.  Récent miraculé du pavillon des cancéreux du Professeur Bismuth,  meurtri par la tournure des événements,  il a définitivement renoncé   à investir  comme il l’avait envisagé à la Baie Nettlé.

Par contre son nouveau Kontiki vous étonnera très bientôt !

Jugement  mis en délibéré au 12 Décembre 2013.

Jabiru versus Jean-Yves Duthel 3/3

Jabiru révèle ici les dessous de la politique, dans l’opération de soutien du groupe Jutras à Daniel Gibbs, tels qu’ils ont été menés par son coach Jean Yves Duthel.

Jean-Yves Duthel que le Dr Gibbs a connu au Rotary Club international en lui proposant d’aider son fils en politique, m’a été présenté le 31 Mai 2010 par un ami commun, à l’issue d’une réunion  mémorable à la CCI. Devant une salle comble de citoyens actifs, Frantz Gumbs avait lamentablement échoué le lancement de la Taxe Générale sur les Chiffres d’affaires (TGCA).

Cherchant une tribune d’expression, nous avons passé un accord financier pour que ses textes soient mis en ligne et illustrés par mes soins sur mon Blog. Il m’a proposé d’utiliser le pseudo de Mirador. Il y en a dans les forêts québécoises, pour l’observation des chasseurs. Mais ça faisait trop Stalag …

C’est ainsi que de Juin 2010  à Décembre 2010  j’ai partagé ma ligne éditoriale avec « Rosa Mirrador » contre le tandem Louis-Constant Poutine & Frantz Medvedev.

Mais, refusant de vendre du rêve aux électeurs, je ne l’ai pas soutenu dans sa propagande autour de l’opération Jutras au Soleil, qui m’est apparue comme mensongère deux mois après la conférence d’Octobre 2010 de Mario Di Palma que j’avais personnellement rencontré à l’hôtel Radisson, puis à Montréal dans ses bureaux rue de Sherbrooke en Mars 2011, malgré les bâtons dans les roues de JY. Duthel.

L’institut Qualistat en Guadeloupe a publié en Septembre 2011 sous la direction d’Ericka MERION une enquête auprès de 300 Saint-Martinois concernant « La Perception de la collectivité de Saint Martin » ( 64 pages) commandité par Duthel en vue des élections au Conseil Territorial de Mars 2012. On connait la suite. Daniel Gibbs  a perdu la bataille pour la Présidence de la Collectivité avec 1 300 voix d’écart (43,15%) sur Alain Richardson. Ses commanditaires canadiens ont  du mettre environ 250.000 $, dans cette opération politique «  Clé en main » à fonds perdus.

Duthel a quitté l’île au lendemain de la défaite de son poulain, laissant à Frantz Acramel venu de Guadeloupe la responsabilité du coaching de la campagne législative victorieuse, mais complètement inutile pour Di Palma.

Suite aux deux premiers articles d’Opéra, dans ce 3° volet je vous invite à découvrir une manipulation de sondage, méthode de voyou par Jean-Yves Duthel  « es sogar ».  Lorsque j’en ai eu connaissance, je n’ai pas souhaité utiliser cette information pendant la campagne électorale des législatives en Juin dernier.

Dans une lettre de trois pages, sur papier  en tête Qualistat a l’attention des « Amis de la démocratie de Saint Martin » en date du 30 Septembre 2011 signée  Ericka Mérion, Duthel a modifié au profit de son poulain les % d’intentions de votes, pour rassurer et conforter ses bailleurs de fond québécois, six mois avant l’échéance électorale !

La conclusion de cette lettre est la suivante:  

 « Notre conseil est à l’effet que Daniel Gibbs, pour assurer une base de votation solide, doit marquer ses efforts sur les personnes de plus de 50 ans ( hommes) qui sont des originaires. Cette catégorie d’âge est traditionnellement plus réticente au changement.

 Les thématiques qui apparaissent dans les diverses prises de positions publiques de Daniel Gibbs, sont les bonnes en référence à cette enquête. Il s’agit de les diffuser plus largement.

Le rejet, profond, de l’administration en place, et le fait que le nom du sénateur y soit associé dans les multiples commentaires que les répondants ont commis en dehors des réponses directes aux questions posées, est une tendance que nous qualifions de lourde. En d’autres termes, « l’ennemi » est Alain Richardson pour une liste Gibbs!

Nous avons également senti, tout au long de cette enquête, que les saint-martinois, toutes origines confondues, aspirent essentiellement à un leadership économique. »

La directrice d’Etudes de Qualistat m’a précisé : «  Je ne connais pas ce document et peux vous assurer qu’il n’a pas été rédigé par mes soins. J’ignore totalement cette conclusion. La police utilisée n’est pas celle de nos documents et surtout, la signature a la fin n’est pas la mienne


dessous de campagneDuthel me dit que dorénavant il « se promène sur la planète en tant que consultant pour le privé dans le domaine des investissements dans les nanotechnologies et le capital de risque.»  
Manipulateur professionnel et affabulateur mythomane, j’ai appris à me méfier de ses mensonges et autres coups tordus. C’est ainsi que j’ai dévoilé l’identité du soit-disant Thierry Jacob, dit l’Iguane.

Jean Yves Duthel reviendra probablement sur l’île pour nous présenter son prochain livre « Terra Incognita » à paraître sur Saint-Martin. 

L’échiquier politique local – 02

Chronique de politique locale. Jabiru analyse ici l’opposition naissance dès le début de mandature, entre le nouveau député et le nouveau Président de la Collectivité de l’île de St Martin.

« Arrêtez de nous interrompre comme un roquet, respectez les procédures Monsieur le Député »  dit l’honorable nouveau Président de la Collectivité au nouveau député des îles du Nord.

La scène se passe au matin de la St Enguerrand, le 25 Octobre en séance du Conseil Territorial. « All the world is a stage, every men and women merely players » dit Shakespeare. Le débat est radio-télévisé…

Daniel Gibbs venait de dire : » Mon groupe s’abstiendra de voter ce budget et d’ailleurs je démissionne de la présidence de la commission budget-finance, car je suis pris pour un pitre ».

En effet  il a été exclu des réunions   préparatoires concoctées avec le préfet délégué par la République, l’excellent Philippe Chopin.

Nous  savions déjà avant les élections territoriales, que la nouvelle équipe élue devrait affronter une situation budgétaire catastrophique. De part sa qualité d’Expert-Comptable, Alain Richardson a la compétence requise en la matière.

Rappelons ici que l’héritage de la mandature de Louis-Constant Poutine et Frantz Medvedev s’est soldé par  la perte des 15 millions d’€uros d’octroi de mer venant de Gwada, la suppression des avances sur douzièmes mensuels de la dotation de l’état et  cerise sur le gâteau l’arrêté du 22 Avril 2011 de  l’insipide Marie Luce Penchard ministre UMP de l’Outre-mer, aux bons soins du Roi de Tintamarre. Le bébé du Père du statut doit  verser 634.126 €uros par an à la métropole, tribu républicain à son autonomie institutionnelle et fiscale. Sans limitation de durée …

 La facture d’autonomie pour St Barth est scandaleuse! Le Préfet Chopin  vient de transmettre à Gustavia, une note à payer sans délai de 28 millions d’€uros.

Tandis que la grande Dame Taubira venue de Guyane, garde les Sceaux de la justice, l’excellent Victorin Lurel, ancien député socialiste de la circonscription est devenu ministre socialiste de l’Outre-Mer. C’est avec lui que notre tandem parlementaire UMP doit traiter rue Oudinot, puisque la gauche locale saint-martinoire est divisée par le conflit des égos: Guillaume Arnell versus  Louis Mussington, Tous deux grands cossards en costards !!! MdR   

Notre prêcheur protestant est-il de gauche ? C’est un homme du peuple , orphelin à 8 ans, un travailleur intellectuel ayant acquis forte confiance en sa destinée. Il dit bénéficier d’une communication directe avec la grande Clémence du Bon Dieu… qui ne lui procurera pas de bâton magique !       

 Par contre la communication avec son électorat populaire est inexistante , alors que la pédagogie du devoir fiscal n’est pas pensée et que les promesses électorales de transparence ont disparues. Les délibérations du Conseil exécutif ne sont pas affichées sur  la rubrique du site officiel de la Collectiviité. D’ailleurs le service communication de la COM est sans directives. Le penseur de l’ombre inspiré par le Burkina Faso est au placard. Il attend son heure grasse de fonctionnaire Categorie A, pour diriger la médiathèque.  

Le pouvoir Présidentiel le fait grossir, c’est son côté punching ball, encaisser calmement sans broncher, attendant le bon moment pour renvoyer le boomerang. « Je ne plie pas sous la pression, ni sous les menaces. »

Le chauve député de 44 ans qu’une goutte de sang fait défaillir, maîtrise mal ses affects et  prend vite la grosse tête. Jules Charville de vingt ans son aîné ne supportait plus de passer par une assistante pour accéder au chef. Ce conseiller territorial a pris son indépendance en quittant l’opposition minoritaire, pour se rapprocher de la majorité avec laquelle il a voté POUR  le budget dont la partition est cosignée Chopin .

L’honorable député a une double qualité, il est persévérant et travailleur, piètre orateur les cours de maintien et d’expression ont amélioré sa tenue en public.  S’il veut durer en politique il doit d’abord faire ses preuves dans sa circonscription,  depuis qu’il a été adoubé par Jean-François Copé, en lieu et place de l’ami de Balkany,  d’Eric Woerth et Fillon, ci-devant French Senator, Roi de Tintamarre.

Son  Mouvement Union Démocratie recrute plus large et est plus actif que la petite section éclatée de l’ UMP  avec 80 adhérents, dont la Princesse de Tintamarre est trésorière.

Les recettes fiscales actuelles couvrent à peine la masse salariale de nos civils-servants d’une structure bureaucratico-administrative très improductive. Il conviendrait de les inciter à un engagement gratuit le Mercredi et le Samedi, dans les quartiers, pour les loisirs extra-scolaires des enfants.

Il conviendrait également que les allocations familiales et le RSA alimentent la monnaie locale proposée par le candidat de Génération Solidaire, le Dr Louis Jeffry.

 Quand à notre pianiste Républicain, fan de Johnny Halliday, qu’il nous ouvre la régalade de l’Etat régalien avec de l’innovation sociale, pour harmoniser le lien social et encadrer les loisirs de la jeunesse, avec une Régie de Quartier que vont créer les Conseils citoyens de Marigot et Concordia…

On ne fait pas de la Démocratie Participative « avec sa bite et son couteau. » Le Contrat Urbain de Cohésion Sociale doit être budgétairement développé par la République aux Antilles, où notre devise Liberté, Egalité, Fraternité n’a jamais été inscrite sur aucun fronton de nos écoles et édifices publics ! 

LA PROMOTION DE DANIEL GIBBS

Fort du soutien de Bruno Magras et des électeurs de St Barth, le premier tour de scrutin à la députation s’annonce favorable pour la promotion de Daniel Gibbs sous les couleurs de l’UMP. Au premier tour, malgré un prévisible fort taux d’abstentions, iI va franchir sans problème la barre qualificative des 2 835 voix (12,5% des inscrits) .

Cinq années séparent ces deux photos prises au même endroit, au Beach Plazza à Marigot. Celle de Mars 2007 lors de la campagne présidentielle de soutien de l’UMP  au candidat Sarkozy réunit Louis-Constant Fleming et Daniel Gibbs.

Celle d’aujourd’hui témoigne de la ténacité politique de celui qui  recueille les fruits de son combat politique dissident, représentant l’UMP pour la conquête du siège de député de la nouvelle circonscription des Iles du Nord, St Barth & St Martin. La première, malthusienne et auto suffisante accueille les  yachts des milliardaires de la Jet Set, la seconde au manteau partagé est au bord de la banqueroute et envoie des centaines de  jeunes en prison.

Dans l’intervalle de ces cinq  années, l’oligarchie népotiste du Roi de Tintamarre s’est complètement écroulée. Sa carrière est en fin de course. Encore deux années à tirer au Sénat et basta.  Humilié par la défaite, le suzerain dans son château a levé le pont-levis.

La droite  fonde dorénavant ses espoirs de relève sur le fils politique putatif. Daniel Gibbs a reçu des coups et comme Brutus il en a donné. Les électeurs de droite ont tranché, ils ont fait chuter le père du statut. Celui ci a toutefois contribué à sa propre défaite,  aveuglé par la réduction de sa dissonance cognitive et la pratique de la méthode Coué sur sa pseudo popularité.

Si dans les églises le prêcheur en chaire collecte les dons de ses ouailles et des grenouilles de bénitier qui espérent l’indulgence du Bon Dieu pour monter dans la biosphère après leur cérémonie funéraire, en politique c’est le contraire.

Pour conquérir un mandat électif il faut du pognon sonnant et trébuchant. Chaque tribunitien doit cracher dans le bassinet à la conquête des bulletins de vote glissés dans les urnes des lendemains  qui chantent et commander s’il en a les moyens, des sondages d’opinion pour jauger son impact …

Le Poulidor de la politique locale a perdu la première étape à la Présidence de la COM et le cirque du soleil restera dans l’ombre. Notre Poulidor  gagnera t’il  l’ultime étape  avec  le massif contrat de confiance populaire qu’ils espèrent, lui et son père ? Ce fils à papa, enfant gâté et quadra sarkozyste sincère et bling-bling , pédalera t’il  sur le même tandem parlementaire que le Sénateur  pour  défendre avec lui  l’intérêt du pays ? 

Au cours de cette ultime réunion publique avant le scrutin de Samedi,  Albert Fleming et Bruno Magras ont appelé à voter pour souriez Gibbs, secondé par Karine Miot l’avocate strabiscopique de la co-députation. Ils défendent ensemble  les couleurs de l’UMP.  Girouette, notre impétrant à la dépitation avait déchiré sa carte UMP, puis dans un sursaut patriotique l’a recollé pour les cacahuètes, ce qui a fortement déplu dans le camp du Sénateur. LC Fleming a dissout la fédération locale de l’UMP qu’il présidait avec ses propres deniers.  Cocu mais pas Amphytrion !

Les lapsus linguae des discours publics sont révélateurs pour qui sait les entendre. C’est ainsi qu’après avoir remercié l’excellent Bruno Magras, l’honorable Daniel Gibbs déclare  qu’il s’engage   » à dépendre » (défendre)  l’intérêt des deux îles soeurs.

 Bénéficiant du soutien des Blancs-Pays de St Barth qui lui font la poussette au gros braquet sur le plateau du Magras au canard « laquais » (ceci est un lapsus calami), au premier tour, dans un contexte de forte abstention, il peut passer en tête obtenant aisément les 2 835 voix qualificatives . Mais au second tour, je subodore que la vox populi saint-martinoire ayant majoritairement soutenu le Pasteur Richardson puis François Hollande, se rassemblera pour lui souffler la victoire finale.

En effet,  sous la V° République le principe de la souveraineté de la Nation pousse le corps électoral à  préférer  l’alternance conviviale, à une paralysante cohabitation . Autrement dit, l’élection d’un député inscrit à gauche dans le même camp que Victorin Lurel nouveau ministre de l’Outre-mer, s’imposera vraisemblablement au bon choix républicain des citoyens de la nouvelle circonscription des îles du Nord. Aux urnes citoyens, le peuple est souverain !

Daniel Dream Team

     Avant de vous parler du protégé d’Albert Fleming, il convient de souligner un fait d’histoire locale. 

Depuis 30 années, un conseil suprême de six hommes a conduit la destinée du Confetti.Trois autochtones : Albert Fleming et son ami le Dr Gibbs, l’héritier dynastique de la famille Beauperthuis Fleming, et trois Blancs-France Jean-Paul Fisher Vosgien de culture germanique, qui a serré la main du Cdt Massoud en Afghanistan. Yves Pivetta géomètre rital, Gérald Mouial notaire sépharade, tous deux Bordelais qui ont serré la main et fumer le cigare avec  Fidel Castro.

 

     

Sur l’échiquier politique ce blog est devenu « Le fou du Roi » depuis que le Roi de Tintamarre est parti sur un siège éjectable doré au Sénat. J’ai annoncé sa chute lors de son meeting à la CCI , devant le premier cercle de ses partisans. Précis et concis devant un auditoire politiquement hostile, j’ai précisé au micro que j’avais en 2007 voté pour sa liste au second tour et qu’à défaut de Bilan du programme de ses politiques publiques dans le magazine Point.Com, le Quitus était impossible. »

Puis j’ai précisé que je n’étais pas le seul à penser ainsi, en constatant avec courtoisie que « sa politique de la méthode Coué avait conduit le groupe restreint de ses partisans dans la réduction collective de leurs dissonances cognitives individuelles. »  et pronostiquant « qu’au mieux il arriverait en 3° position« . Qu’a répondu le Sénateur ?  – » Mon ami Jabiru se trompe (sic) nous arriverons en tête au 1er Tour ». Le Roi de la Jungle me prendrait-il pour un éléphant ? C’est pas une trompe, mais un long bec.

       

 Dans les coulisses du journalisme local, nous avons le privilège de   connaitre le dessous des cartes. Peu sont retournées , les silences de la presse papier me sont pesants. Alors j’ouvre mon bec pour mettre les points sur les i. avec mes coups de Jab. Direct du gauche. Le Jabruti d’un confetti insulaire tropical est devenu le fou du Roi.  C’est bien connu dans le genre humain on distingue toujours quatre têtes de types de People : les nuls, les médiocres, les connards et les fous. Cherchez bien, il sont autour de vous, cachés un peu partout!  Un Jabruti pour mettre les points sur le i , car informé, intrépide, indépendant, investigateur, incorruptible, instruit, et ironique … ta mère.

 Mireille Loubet rédactrice du Pélican, possède deux i dans son prénom (et un troisième par mariage) .   Recevant un communiqué de 2° tour, rédigé par Jean Yves Duthel  avec des formules pour alimenter la zizanie épidermique que fait-elle ?  Les internautes le connaissent sous le double pseudo de  Thierry Jacob dit l’Iguane.  Mireille la pélicane a raison de calmer le jeu. Elle a refusé de publier un communiqué  soufflant la Zizanie épidermique entre les communautés autochtones et les Blancs-France.  Ça c’est de la déontologie! Bravo Mireille Anquetil,  maillot jaune de la déontologie journalistique.  Alain Richardson a conclu son appel ainsi : « Nous avons besoin d’une UNITE forte et vraie afin de construire un Saint-Martin qui demain sera l’affaire de toutes les communautés ».

 

    LA SUPERCHERIE DU GROUPE JUTRAS AU SOLEIL Jean-Yves Duthel a un grand défaut et des qualités que j’apprécie. Il m’a été présenté par Roger Moreau le 31 Mai 2010. En Juin il débute ses chroniques sur mon Blog sous le Pseudo de Rosa Mirrador. J’ai donc connu l’ami du Dr Gibbs, dès son arrivée en mission sur l’île. J’ai mis fin à ses publications payantes ( 1.500 lecteurs 10.000 € pour six mois en trois mensualités) lorsque j’ai compris que le Cirque du Soleil était un leurre et que Mario Di Palma qui Jutras au soleil n’est que le montage audacieux d’une supercherie de lobbyste politique professionnel.

Consultez le site de Jutras Immobilier, c’est un décorateur de Loft devenu rénovateur de petits immeubles. Son Dossier de Presse, sur site nous révèle qu’il n’a aucune expérience de promoteur, et sa conférence à la presse locale le 22 Octobre 2010 annonce qu’il est prêt à débourser 49 millions de capitaux propres pour le port commercial.Pour la baie de Marigot, 1 milliard d’euros pour dix ans pour « cette entreprise herculéenne » (sic) avec 1.000 emplois par an dans la construction et 4.000 nouveaux emplois à terme.

 Sachant qu’il est persona non grata à Montréal dans l’arrondissement de Ville-Marie, à cause des zizanies qu’il a provoqué dans cette collectivité publique, sachant que ce mythomane a gaiement promis le poste de Secrétaire Général de la CCI de St Martin à un jeune ami montréalais, sachant que des promesses comme celle-là , Jean-Yves Duthel en a distribué et rêvé par paquets.
    Jean-Yves Duthel a bien mené la montée en puissance politique de son protégé . Le fils timide du Dr Gibbs, le protégé d’Albert Fleming sait dorénavant tenir sa place en tribune. Il n’a plus peur, lui qui est épouvanté par une simple goutte  de sang. Ses discours ont moins de panache que ceux du Dr Jeffry, Chirurgien et gynécologue, né aussi un 8 Janvier de six ans son cadet, leader du groupuscule Génération Solidaire, obtenant le score dérisoire de 300 voix , bien que porteur des concepts de l’économie solidaire ,de la monnaie locale, et du tissage des liens sociaux.. 

Avec 2.900 voix , Daniel Gibbs est l’artisan de la défaite du Roi de Tintamarre. Le sénateur, est  soutenu par un noyau dur électoral de 1.200 fidèles saint-martinois.  Il m’avait pourtant confié disposer d’une cagnotte de 1.500 électeurs de Sint-Maarten, également inscrits au Nord de l’île. Ce n’est pas la première fois qu’il  raconte des bobards.  Le député Victorin Lurel, possible Ministre de l’Outre-mer du Gvt Hollande a lui-même traité son collègue parlementaire de menteur…

  Le jeune vassal récalcitrant protégé par l’ancien maire, n’aura connu qu’une moitié de victoire, celle d’avoir fait chuter le Sénateur  KO debout à la fin du 1er Round. Toutefois, les commanditaires canadiens sont coup fourré. Jean-Yves Duthel leur a vendu un One shot. Il n’obtiendra que sept ou six sièges sur 23 au Conseil Territorial.  Souriez Gibbs ne montera pas sur le trône présidentiel . La gang  Daniel Dream team,  a frôlé la victoire tant espérée. Daniel Gifts tu ne Jutras pas au Soleil ! 

 Au delà du Dream « herculéen » du projet de Mario Di Palma qui aide financièrement son ami personnel, le programme de la Daniel Team propose de façon positive  le renforcement de la démocratie participative dans les quartiers,  le développement du Port de Commerce, et une animation de la culture en la personne d’un ami proche directeur du Musée, dont je me réjouis dès maintenant  de l’entrée au nouveau Conseil Territorial.