L’échiquier politique local – 02

Chronique de politique locale. Jabiru analyse ici l’opposition naissance dès le début de mandature, entre le nouveau député et le nouveau Président de la Collectivité de l’île de St Martin.

« Arrêtez de nous interrompre comme un roquet, respectez les procédures Monsieur le Député »  dit l’honorable nouveau Président de la Collectivité au nouveau député des îles du Nord.

La scène se passe au matin de la St Enguerrand, le 25 Octobre en séance du Conseil Territorial. « All the world is a stage, every men and women merely players » dit Shakespeare. Le débat est radio-télévisé…

Daniel Gibbs venait de dire : » Mon groupe s’abstiendra de voter ce budget et d’ailleurs je démissionne de la présidence de la commission budget-finance, car je suis pris pour un pitre ».

En effet  il a été exclu des réunions   préparatoires concoctées avec le préfet délégué par la République, l’excellent Philippe Chopin.

Nous  savions déjà avant les élections territoriales, que la nouvelle équipe élue devrait affronter une situation budgétaire catastrophique. De part sa qualité d’Expert-Comptable, Alain Richardson a la compétence requise en la matière.

Rappelons ici que l’héritage de la mandature de Louis-Constant Poutine et Frantz Medvedev s’est soldé par  la perte des 15 millions d’€uros d’octroi de mer venant de Gwada, la suppression des avances sur douzièmes mensuels de la dotation de l’état et  cerise sur le gâteau l’arrêté du 22 Avril 2011 de  l’insipide Marie Luce Penchard ministre UMP de l’Outre-mer, aux bons soins du Roi de Tintamarre. Le bébé du Père du statut doit  verser 634.126 €uros par an à la métropole, tribu républicain à son autonomie institutionnelle et fiscale. Sans limitation de durée …

 La facture d’autonomie pour St Barth est scandaleuse! Le Préfet Chopin  vient de transmettre à Gustavia, une note à payer sans délai de 28 millions d’€uros.

Tandis que la grande Dame Taubira venue de Guyane, garde les Sceaux de la justice, l’excellent Victorin Lurel, ancien député socialiste de la circonscription est devenu ministre socialiste de l’Outre-Mer. C’est avec lui que notre tandem parlementaire UMP doit traiter rue Oudinot, puisque la gauche locale saint-martinoire est divisée par le conflit des égos: Guillaume Arnell versus  Louis Mussington, Tous deux grands cossards en costards !!! MdR   

Notre prêcheur protestant est-il de gauche ? C’est un homme du peuple , orphelin à 8 ans, un travailleur intellectuel ayant acquis forte confiance en sa destinée. Il dit bénéficier d’une communication directe avec la grande Clémence du Bon Dieu… qui ne lui procurera pas de bâton magique !       

 Par contre la communication avec son électorat populaire est inexistante , alors que la pédagogie du devoir fiscal n’est pas pensée et que les promesses électorales de transparence ont disparues. Les délibérations du Conseil exécutif ne sont pas affichées sur  la rubrique du site officiel de la Collectiviité. D’ailleurs le service communication de la COM est sans directives. Le penseur de l’ombre inspiré par le Burkina Faso est au placard. Il attend son heure grasse de fonctionnaire Categorie A, pour diriger la médiathèque.  

Le pouvoir Présidentiel le fait grossir, c’est son côté punching ball, encaisser calmement sans broncher, attendant le bon moment pour renvoyer le boomerang. « Je ne plie pas sous la pression, ni sous les menaces. »

Le chauve député de 44 ans qu’une goutte de sang fait défaillir, maîtrise mal ses affects et  prend vite la grosse tête. Jules Charville de vingt ans son aîné ne supportait plus de passer par une assistante pour accéder au chef. Ce conseiller territorial a pris son indépendance en quittant l’opposition minoritaire, pour se rapprocher de la majorité avec laquelle il a voté POUR  le budget dont la partition est cosignée Chopin .

L’honorable député a une double qualité, il est persévérant et travailleur, piètre orateur les cours de maintien et d’expression ont amélioré sa tenue en public.  S’il veut durer en politique il doit d’abord faire ses preuves dans sa circonscription,  depuis qu’il a été adoubé par Jean-François Copé, en lieu et place de l’ami de Balkany,  d’Eric Woerth et Fillon, ci-devant French Senator, Roi de Tintamarre.

Son  Mouvement Union Démocratie recrute plus large et est plus actif que la petite section éclatée de l’ UMP  avec 80 adhérents, dont la Princesse de Tintamarre est trésorière.

Les recettes fiscales actuelles couvrent à peine la masse salariale de nos civils-servants d’une structure bureaucratico-administrative très improductive. Il conviendrait de les inciter à un engagement gratuit le Mercredi et le Samedi, dans les quartiers, pour les loisirs extra-scolaires des enfants.

Il conviendrait également que les allocations familiales et le RSA alimentent la monnaie locale proposée par le candidat de Génération Solidaire, le Dr Louis Jeffry.

 Quand à notre pianiste Républicain, fan de Johnny Halliday, qu’il nous ouvre la régalade de l’Etat régalien avec de l’innovation sociale, pour harmoniser le lien social et encadrer les loisirs de la jeunesse, avec une Régie de Quartier que vont créer les Conseils citoyens de Marigot et Concordia…

On ne fait pas de la Démocratie Participative « avec sa bite et son couteau. » Le Contrat Urbain de Cohésion Sociale doit être budgétairement développé par la République aux Antilles, où notre devise Liberté, Egalité, Fraternité n’a jamais été inscrite sur aucun fronton de nos écoles et édifices publics ! 

Daniel Dream Team

     Avant de vous parler du protégé d’Albert Fleming, il convient de souligner un fait d’histoire locale. 

Depuis 30 années, un conseil suprême de six hommes a conduit la destinée du Confetti.Trois autochtones : Albert Fleming et son ami le Dr Gibbs, l’héritier dynastique de la famille Beauperthuis Fleming, et trois Blancs-France Jean-Paul Fisher Vosgien de culture germanique, qui a serré la main du Cdt Massoud en Afghanistan. Yves Pivetta géomètre rital, Gérald Mouial notaire sépharade, tous deux Bordelais qui ont serré la main et fumer le cigare avec  Fidel Castro.

 

     

Sur l’échiquier politique ce blog est devenu « Le fou du Roi » depuis que le Roi de Tintamarre est parti sur un siège éjectable doré au Sénat. J’ai annoncé sa chute lors de son meeting à la CCI , devant le premier cercle de ses partisans. Précis et concis devant un auditoire politiquement hostile, j’ai précisé au micro que j’avais en 2007 voté pour sa liste au second tour et qu’à défaut de Bilan du programme de ses politiques publiques dans le magazine Point.Com, le Quitus était impossible. »

Puis j’ai précisé que je n’étais pas le seul à penser ainsi, en constatant avec courtoisie que « sa politique de la méthode Coué avait conduit le groupe restreint de ses partisans dans la réduction collective de leurs dissonances cognitives individuelles. »  et pronostiquant « qu’au mieux il arriverait en 3° position« . Qu’a répondu le Sénateur ?  – » Mon ami Jabiru se trompe (sic) nous arriverons en tête au 1er Tour ». Le Roi de la Jungle me prendrait-il pour un éléphant ? C’est pas une trompe, mais un long bec.

       

 Dans les coulisses du journalisme local, nous avons le privilège de   connaitre le dessous des cartes. Peu sont retournées , les silences de la presse papier me sont pesants. Alors j’ouvre mon bec pour mettre les points sur les i. avec mes coups de Jab. Direct du gauche. Le Jabruti d’un confetti insulaire tropical est devenu le fou du Roi.  C’est bien connu dans le genre humain on distingue toujours quatre têtes de types de People : les nuls, les médiocres, les connards et les fous. Cherchez bien, il sont autour de vous, cachés un peu partout!  Un Jabruti pour mettre les points sur le i , car informé, intrépide, indépendant, investigateur, incorruptible, instruit, et ironique … ta mère.

 Mireille Loubet rédactrice du Pélican, possède deux i dans son prénom (et un troisième par mariage) .   Recevant un communiqué de 2° tour, rédigé par Jean Yves Duthel  avec des formules pour alimenter la zizanie épidermique que fait-elle ?  Les internautes le connaissent sous le double pseudo de  Thierry Jacob dit l’Iguane.  Mireille la pélicane a raison de calmer le jeu. Elle a refusé de publier un communiqué  soufflant la Zizanie épidermique entre les communautés autochtones et les Blancs-France.  Ça c’est de la déontologie! Bravo Mireille Anquetil,  maillot jaune de la déontologie journalistique.  Alain Richardson a conclu son appel ainsi : « Nous avons besoin d’une UNITE forte et vraie afin de construire un Saint-Martin qui demain sera l’affaire de toutes les communautés ».

 

    LA SUPERCHERIE DU GROUPE JUTRAS AU SOLEIL Jean-Yves Duthel a un grand défaut et des qualités que j’apprécie. Il m’a été présenté par Roger Moreau le 31 Mai 2010. En Juin il débute ses chroniques sur mon Blog sous le Pseudo de Rosa Mirrador. J’ai donc connu l’ami du Dr Gibbs, dès son arrivée en mission sur l’île. J’ai mis fin à ses publications payantes ( 1.500 lecteurs 10.000 € pour six mois en trois mensualités) lorsque j’ai compris que le Cirque du Soleil était un leurre et que Mario Di Palma qui Jutras au soleil n’est que le montage audacieux d’une supercherie de lobbyste politique professionnel.

Consultez le site de Jutras Immobilier, c’est un décorateur de Loft devenu rénovateur de petits immeubles. Son Dossier de Presse, sur site nous révèle qu’il n’a aucune expérience de promoteur, et sa conférence à la presse locale le 22 Octobre 2010 annonce qu’il est prêt à débourser 49 millions de capitaux propres pour le port commercial.Pour la baie de Marigot, 1 milliard d’euros pour dix ans pour « cette entreprise herculéenne » (sic) avec 1.000 emplois par an dans la construction et 4.000 nouveaux emplois à terme.

 Sachant qu’il est persona non grata à Montréal dans l’arrondissement de Ville-Marie, à cause des zizanies qu’il a provoqué dans cette collectivité publique, sachant que ce mythomane a gaiement promis le poste de Secrétaire Général de la CCI de St Martin à un jeune ami montréalais, sachant que des promesses comme celle-là , Jean-Yves Duthel en a distribué et rêvé par paquets.
    Jean-Yves Duthel a bien mené la montée en puissance politique de son protégé . Le fils timide du Dr Gibbs, le protégé d’Albert Fleming sait dorénavant tenir sa place en tribune. Il n’a plus peur, lui qui est épouvanté par une simple goutte  de sang. Ses discours ont moins de panache que ceux du Dr Jeffry, Chirurgien et gynécologue, né aussi un 8 Janvier de six ans son cadet, leader du groupuscule Génération Solidaire, obtenant le score dérisoire de 300 voix , bien que porteur des concepts de l’économie solidaire ,de la monnaie locale, et du tissage des liens sociaux.. 

Avec 2.900 voix , Daniel Gibbs est l’artisan de la défaite du Roi de Tintamarre. Le sénateur, est  soutenu par un noyau dur électoral de 1.200 fidèles saint-martinois.  Il m’avait pourtant confié disposer d’une cagnotte de 1.500 électeurs de Sint-Maarten, également inscrits au Nord de l’île. Ce n’est pas la première fois qu’il  raconte des bobards.  Le député Victorin Lurel, possible Ministre de l’Outre-mer du Gvt Hollande a lui-même traité son collègue parlementaire de menteur…

  Le jeune vassal récalcitrant protégé par l’ancien maire, n’aura connu qu’une moitié de victoire, celle d’avoir fait chuter le Sénateur  KO debout à la fin du 1er Round. Toutefois, les commanditaires canadiens sont coup fourré. Jean-Yves Duthel leur a vendu un One shot. Il n’obtiendra que sept ou six sièges sur 23 au Conseil Territorial.  Souriez Gibbs ne montera pas sur le trône présidentiel . La gang  Daniel Dream team,  a frôlé la victoire tant espérée. Daniel Gifts tu ne Jutras pas au Soleil ! 

 Au delà du Dream « herculéen » du projet de Mario Di Palma qui aide financièrement son ami personnel, le programme de la Daniel Team propose de façon positive  le renforcement de la démocratie participative dans les quartiers,  le développement du Port de Commerce, et une animation de la culture en la personne d’un ami proche directeur du Musée, dont je me réjouis dès maintenant  de l’entrée au nouveau Conseil Territorial.